Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Migrations

À l’ombre de Baobab

Depuis 2015, l’association romaine Baobab Experience apporte aide et soutien aux migrants en transit dans la capitale italienne. Malgré la répression policière et politique, ce collectif citoyen a permis d’aider 35.000 personnes.

Copyright : Pierre Jassogne

Depuis 2015, l’association romaine Baobab Experience apporte aide et soutien aux migrants en transit dans la capitale italienne. Malgré la répression policière et politique, ce collectif citoyen a permis d’aider 35.000 personnes.

À Rome, à l’arrière de la gare de Tiburtina, la deuxième plus grande de la capitale italienne, une vingtaine de migrants ont trouvé refuge sur une petite place à l’abandon. «Dormir dans la rue est difficile. Nous sommes sans tentes et la nuit est sans fin avec le froid. Il n’y a pas de place dans les centres d’accueil de la ville, et la gare est fermée. J’ai pourtant des documents en ordre», témoigne Sidibe, jeune Malien arrivé en Italie en 2016. Avec l’hiver, il n’a pas d’autre alternative que de se «geler dehors», la gare lui étant interdite et contrôlée jour et soir par militaires et policiers. La seule perspective de sa journée est l’arrivée des volontaires de l’association Baobab Experience qui apportent nourriture et couvertures, matin et soir. «Tous les jours, des migrants arrivent: femmes, enfants, hommes, qui, dans la capitale italienne, ne trouveraient rien si nous n’étions pas là. Si un migrant arrive à Rome, il doit se débrouiller tout seul et il n’y a aucun centre qui peut lui dire où trouver un médecin ou de l’aide», raconte Andrea Costa, coordinateur de l’association italienne. «Sans cette aide, je ne pourrais pas manger ni me vêtir...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pierre Jassogne

Pierre Jassogne

Journaliste (social, justice)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)