Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Ce 25 septembre a été lancé par la Ministre fédérale de l’emploi et du travail Miet Smet 1, une campagne de promotion des services qui peuvent être fournispar les personnes mises au travail par les ALE, Agences Locales pour l’Emploi. Principal objectif : une augmentation significative du recours à ces services par les asbl et lesécoles.
La campagne vise aussi à vulgariser les modifications du régime ALE introduites par différents arrêtés royaux pris les 25 juin, 1er et 16 juillet derniers :
n inscription d’office de tous les chômeurs complets indemnisés depuis deux ans au lieu de trois2, “pour répondre à la demande de travailleurs ALE”3.
n affectation d’1/4 des “bénéfices” des ALE (partie du prix payé à l’ALE par le bénéficiaire des services, qui excède ce qui est versé auchômeur) à des activités de formation destinées aux chômeurs inscrits.
n élaboration d’un contrat-type ALE-chômeur assurant la protection de ce dernier en cas d’éventuels dommages provoqués chez l’utilisateur 4.
A l’occasion de cette campagne, la Ministre a annoncé ses intentions par rapport aux ALE :
n passage des chômeurs ALE sous des contrats de travail d’un nouveau type (notamment, sans le bénéfice pour le travailleur “de certaines dispositions contraignantes tel lepréavis de licenciement”) ;
n augmentation du nombre maximum d’heures prestées en ALE à 60 voire 80 par mois, au lieu des 40 actuelles.
Ces propositions seront soumises au Gouvernement après avis du Conseil National du Travail.
Il reste à voir comment réagiront les associations visées par la nouvelle campagne : entre elles en effet, le débat sur les ALE, entre blanchiment du travail au noir etrestrictions des droits des chômeurs, est loin d’être clos 5.
1 Cabinet : rue Belliard 51 à 1000 Bruxelles, tél 02/233 51 11, fax 02/233 10 67.
2 D’où suppression notamment des régimes spéciaux relatifs au volontariat qui concernaient les chômeurs indemnisés pendant 24 des 36 derniers mois.
3 Voir les données fournies par le rapport annuel 96 de l’ONEM, disponible sur demande écrite auprès de sa Direction Statistiques et Publications, bd de l’Empereur 7 à1000 Bruxelles.
4 Quatre pages y sont consacrées par le mensuel Droit en + (n°3 de septembre 97), publié par l’asbl Jeunesse et Droit, rue Ch. Steenebruggen 16 à 4020 Liège,tél 04/342 61 01, fax 04/342 99 87, e-mail : jdj@skynet.be
5 Voir notamment l’interview du Pr. Jacques Defourny in “Les femmes dans l’économie sociale”, dans le dernier numéro (n°3/97) du trimestriel Coulisses/n, publié par l’asblFlora, Réseau pour la Formation et la Création d’Emploi avec les Femmes, rue Bovy 7 à 4000 Liège, tél & fax 04/253 24 15.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)