Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Une nouvelle structure pour que l'économie sociale se propage…

Propage-S est une nouvelle agence conseil en économie sociale née à l’initiative de la FGTB wallonne et active depuis janvier 2009.

27-02-2009 Alter Échos n° 268

Propage-S1 est une nouvelle agence conseil en économie sociale née à l’initiative de la FGTB wallonne. Active depuis janvier 2009, elle a pour ambition de prendresa place au plus vite dans le secteur.

Le début de l’année 2009 a vu l’arrivée d’une nouvelle agence conseil dans le petit monde de l’économie sociale (ES). Depuis le 19 janvier, les six équivalentstemps plein de Propage-S se sont en effet mis au travail afin de détecter, de conseiller et d’accompagner une série de projets « ES », pour la plupart àvocation marchande et ce, même si l’agence travaille également avec certaines asbl. « Propage-S est née de la volonté de la FGTB wallonne de coordonner certainesinitiatives que les régionales du syndicat avaient prises en termes d’agence conseil en économie sociale », déclare Dimitri Coutiez, coordinateur de Propage-S etancien conseiller économie sociale au cabinet Marcourt. Concrètement, la nouvelle structure reprend donc les activités d’agence conseil développées auparavant parFosoder et Archipel, situées respectivement à Verviers et à Charleroi. Sans que ces organismes ne disparaissent pour autant. « Fosoder et Archipel continuerontd’exister mais pas en tant qu’agence conseil en économie sociale », poursuit Dimitri Coutiez. Archipel restera ainsi active comme centre d’entreprises et dans l’aide à larecherche active d’emploi alors que Fosoder devrait conserver son pôle « gestion d’entreprises d’économie sociale ». À noter qu’avec l’arrivée de Propage-S,l’économie sociale compte aujourd’hui 11 agences conseil agréées actives sur le territoire wallon.

Un travail centré sur trois volets

En ce qui concerne le travail effectué par Propage-S, l’agence propose un accompagnement axé sur trois volets. « Nous travaillons bien évidemment sur l’aspectéconomique, sur la viabilité des projets accompagnés. Mais au delà de ce premier point, nous axons également notre travail sur un volet juridique (et les questionsrelatives au statut des projets, à la TVA) ou sur le cadre institutionnel (et le type de subventions mobilisables par les projets accompagnés) », continue notreinterlocuteur.

Pour ce qui est de la « détection » des projets susceptibles d’être accompagnés par l’agence conseil, celle-ci se fait selon deux logiques biendistinctes. « La première logique est ce que j’appellerais une logique de guichet, explique Dimitri Coutiez. Dans ce cadre, les porteurs des projets se présentent ànous de leur propre initiative afin d’être accompagnés. La seconde logique veut que Propage-S soit une sorte de “boîte à idées” dont le but est de développerdes projets d’économie sociale innovants. Notre objectif est alors d’identifier et de contacter des structures susceptibles de porter ces mêmes projets. Cette solution permet en effet delimiter les risques inhérents au lancement de nouveaux projets. Inviter une structure déjà existante à porter un projet plutôt que d’initier celui-ci de A à Zest, en effet, plus sûr. » Une fois le projet développé par cette « structure porteuse », il se voit autonomisé par la suite. Dans ce contexte,Propage-S a ainsi repris en main le projet « Périclès » (Partenariat économique pour le redéploiement industriel et les clusters parl’économie sociale), jadis mené par Archipel, dont le but est de mutualiser les besoins non-satisfaits en matière de main d’œuvre peu qualifiée auprès desentreprises wallonnes en créant des entreprises d’insertion censées embaucher le personnel nécessaire. « Notre objectif est de trouver une ou des entreprisesd’insertion “porteuses” et de tester le projet dans ce cadre », explique Dimitri Coutiez.

Des perspectives d’avenir

Depuis qu’elle existe, Propage-S a suivi neuf dossiers, qu’il s’agisse d’accompagnement de A à Z ou de demandes de consultance. L’agence a également introduit une demanded’affiliation à l’APAC-ES, l’Association professionnelle des agences-conseil en économie sociale. Enfin, un site web devrait bientôt être mis en ligne. Tout ceci afin, selonDimitri Coutiez, « de s’inscrire dans le secteur ».

1. Propage-S :
– adresse : rue du Beau Mur, 43 à 4020 Liège
– tél. : 04 340 34 00
– courriel : info@propage-s.be

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)