Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Une Cité modèle reliftée

2008 marque le 50e anniversaire de la Cité modèle, cité sociale appartenant au Foyer laekenois1. Mais cette année est aussi l’occasion d’inaugurerle nouvel espace jeunesse et l’escalier-jardin, qui donnent un second souffle au site.

25-09-2008 Alter Échos n° 259

2008 marque le 50e anniversaire de la Cité modèle, cité sociale appartenant au Foyer laekenois1. Mais cette année est aussi l’occasion d’inaugurerle nouvel espace jeunesse et l’escalier-jardin, qui donnent un second souffle au site.

Pour le cinquantenaire de la Cité modèle, le Foyer laekenois a décidé de marquer le coup avec deux semaines de festivités, du 20 septembre au 5 octobre :concerts, parades, pique-nique géant, activités sportives, spectacles de rue, inauguration de l’escalier-jardin et de l’espace jeunesse. Ces deux derniers projets d’équipementscollectifs s’inscrivent dans le cadre d’une réhabilitation générale.

Une réhabilitation sur dix ans

Partant du constat que la Cité moderne était trop refermée sur elle-même sur le plan urbanistique, les responsables du Foyer ont décidé de l’ouvrirà la ville et de la relier aux espaces verts voisins (parc de Laeken, plateau du Heysel, Poelbos et bois de Dieleghem). La création de l’escalier-jardin, réalisé parl’architecte-paysagiste français Gilles Clément dans la cadre du 101e % artistique2, participe de cette dynamique. Auparavant, une véritable muraille deverdure séparait la Cité de la ville. Aujourd’hui, plusieurs sentiers tracent leur chemin au travers d’un espace aéré, depuis l’avenue de l’Arbre ballon jusqu’au pied ducentre culturel de la Cité modèle. Coût total : 1 380 000 euros.

C’est là qu’a été réalisé un deuxième volet de la réhabilitation. Implanté sur le toit de Cité Culture, le centre culturel, l’espacejeunesse a été réalisé par l’architecte moderniste Eugeen Liebaut. Conçue comme une sculpture monumentale, cette extension tout en courbe est recouverte delambris de bois qui laissent passer la lumière. Elle accueille les nouveaux locaux de la Maison des enfants, « l’île aux enfants » (120 m2), et du centrede jeunes, « Averroès » (450 m2). Des locaux (10 m2) sont destinés à l’association des locataires. L’investissements’élève ici à 1 250 000 euros.

Par ailleurs, les bâtiments de logement vont également faire l’objet d’une rénovation de grande ampleur. Trois bâtiments devraient être complètementrestructurés car ils cumulent trop de problèmes en termes architectural et urbanistique. Huit autres bâtiments seront réhabilités dans une phase ultérieure.Une première tranche de travaux (38 millions d’euros) est en cours d’adjudication. Ils consisteront à transformer 180 logements en 138 appartements, ainsi qu’à construire 142logements neufs dans le cadre du Plan logement de la Région. Une deuxième tranche de travaux concerne 98 appartements, mais le financement de 11,5 millions d’euros se fait attendre.

Bien entendu, la bonne réalisation de ces projets ne peut se faire sans prendre en compte les habitants. L’asbl Cité modèle, forte d’une équipe sociale de 13 personnes,assurera l’accompagnement social des locataires qui devront déménager lors des travaux de rénovation. Un point d’info sera également implanté sur le site, oùles habitants pourront se renseigner sur les travaux prévus.

Une cité plus urbaine

Pour la suite, le Foyer laekenois ambitionne d’implanter un restaurant de quartier, pratiquant des prix accessibles à tous. Il serait ouvert midi et soir. « Imaginé sousla forme d’un partenariat public et privé orienté vers la formation aux métiers de l’horeca, ce projet jouerait un rôle social en participant au processus deréorientation professionnelle de personnes à la recherche d’un emploi », peut-on lire dans Toc-Tok, le trimestriel du Foyer laekenois. Enfin, il est aussi question deconstruire une crèche et une salle de sports.

1. Le Foyer laekenois :
– adresse : Cité Modèle à 1020 Bruxelles
– tél. : 02 479 00 48
– fax : 02 478 49 36
– courriel : foyerlaekenois@sisp.irisnet.be

2. Le 101e % artistique a été lancé par la Société de logement de la Région de Bruxelles-Capitale. Il propose à un artiste de concevoirune œuvre originale pour une cité sociale donnée, en prenant en compte le contexte, les habitants et les gestionnaires.

Baudouin Massart

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)