Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Santé

Un tour du monde des salles de consommation

Dans huit pays, des salles de consommation permettent aux usagers de consommer leurs propres produits dans un cadre sécurisé. Petit tour d’horizon.

01-03-2013 Alter Échos n° 355

Dans huit pays dans le monde, des salles de consommation permettent aux usagers de consommer leurs propres produits dans de bonnes conditions d'hygiène, sous la surveillance d'un personnel qualifié et sans crainte de se faire épingler par la police. Evaluées positivement, ces expérimentations demeurent controversées par leur poids idéologique
Dans l'Europe des années '80, la consommation en rue d'héroïne et de cocaïne augmente, de même que les nuisances publiques qui y sont associées. Simultanément, la contamination par le virus HIV explose. Aux Pays-Bas, les autorités locales cherchent des solutions. On y opte pour une approche pragmatique, retrace Cédric Charvet1, coordinateur d'une des cinq salles de consommation d'Amsterdam : « Des comités se mettent en place, rassemblant politiques locaux, acteurs de la santé et du social, et consommateurs. Ils décident d'ouvrir des structures pour les usagers qui n'ont pas de lieu où consommer, principalement des sans-abri. » Les salles de consommation ne seront officiellement reconnues qu'en 1998, mais des pratiques underground, dans des squats notamment, sont déjà expérimentées. Mêmes types de processus en Suisse et en Allemagne, autres pays précurseurs.La plupart des projets de réduction des risques naissent de manière underground, explique Catherine Van Huyck, directrice de Modus Vivendi2. Comptoirs d'échange de seringues, programmes ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Dans huit pays dans le monde, des salles de consommation permettent aux usagers de consommer leurs propres produits dans de bonnes conditions d'hygiène, sous la surveillance d'un personnel qualifié et sans crainte de se faire épingler par la police. Evaluées positivement, ces expérimentations demeurent controversées par leur poids idéologique
Dans l'Europe des années '80, la consommation en rue d'héroïne et de cocaïne augmente, de même que les nuisances publiques qui y sont associées. Simultanément, la contamination par le virus HIV explose. Aux Pays-Bas, les autorités locales cherchent des solutions. On y opte pour une approche pragmatique, retrace Cédric Charvet1, coordinateur d'une des cinq salles de consommation d'Amsterdam : « Des comités se mettent en place, rassemblant politiques locaux, acteurs de la santé et du social, et consommateurs. Ils décident d'ouvrir des structures pour les usagers qui n'ont pas de lieu où consommer, principalement des sans-abri. » Les salles de consommation ne seront officiellement reconnues qu'en 1998, mais des pratiques underground, dans des squats notamment, sont déjà expérimentées. Mêmes types de processus en Suisse et en Allemagne, autres pays précurseurs.La plupart des projets de réduction des risques naissent de manière underground, explique Catherine Van Huyck, directrice de Modus Vivendi2. Comptoirs d'échange de seringues, programmes ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Marinette Mormont

Marinette Mormont

Coordinatrice Focales, journaliste (social, santé, logement)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)