Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Un cadastre du patrimoine du logement social bruxellois pour objectiver les investissements"

05-06-2001 Alter Échos n° 99

Le 29 mai, le secrétaire d’État bruxellois au Logement Alain Hutchinson1 a présenté au secteur et à la presse le nouveau cadastre du logement social. Cet outilinformatique précis et performant donne aujourd’hui pour la première fois une connaissance de l’état global du patrimoine immobilier des sociétés de logement.
Les 30.000 logements bruxellois ont été encodés dans un logiciel spécialement conçu pour le logement social, « Antilope », vendu par la sociétéfrançaise Socotec, et déjà largement utilisé en France. Après avoir entendu les sociétés de logement, 800 éléments différents ontété arrêtés pour élaborer la description des logements et des bâtiments. Un échantillon de 5.000 logements a ensuite été visité pardes experts indépendants. Puis les mètres carrés de peintures et de roofing, les portes et les robinets ont tous été encodés dans la banque dedonnées. Edité in extenso, le fichier représente le volume de 38 annuaires téléphoniques. Coût de l’opération (18 mois) : 20 millions.
Actuellement, il ne s’agit pas d’éditer des tableaux de bord ou des indicateurs de l’état du parc locatif social. Les descriptions sont actuellement trop fines pour faire de tellesmises à plat. Il ne s’agit pas encore – même si cela viendra vite – de modifier la gestion des attributions et le calcul des loyers.
La priorité est d’objectiver des choix budgétaires en matière de rénovation, qui ont trop souvent été le fruit d’arbitrages peu transparents. En fonction desbudgets disponibles, le système permet d’identifier et de planifier les chantiers les plus urgents et combien ils coûtent.
« Par exemple, a expliqué le secrétaire d’État, on sait maintenant que 4.770 logements n’ont pas de salle de bains. Pour que chaque logement ait sa propre salle de bains et unetoilette intérieure, il faudrait investir 2 milliards. Cette année, le logiciel indique des travaux prioritaires pour un montant de 3 milliards. Or, le budget que nous avons obtenu,même s’il augmente depuis le début de la législature, plafonne à 1,7 milliard, constructions y comprises. Les choix restent donc politiques et budgétaires. » Àtitre de comparaisons, les investissements dans le logement social cumulés de 1990 à 2000 atteignent 13,6 milliards. Le secrétaire d’État ajoute : « La remise de l’ensembledu parc aux normes de confort définies pour le cadastre dépasserait, en première estimation, un montant de 16 milliards. » Abstraction faite des rendements d’échelleopérés lorsque plusieurs rénovations sont effectuées en même temps sur le même logement ou le même bâtiment.
La réaction du syndicat des locataires ne s’est pas fait attendre. Son communiqué du 30 mai se félicite évidemment des améliorations techniques qui sont renduespossibles. Mais elles ne peuvent « occulter l’étendue du problème et en aucun cas faire l’économie d’un débat au sujet de l’investissement nécessaire. […] Il estclair en tout cas que ni les locataires ni notre organisation n’accepteront d’attendre neuf ans avant que la totalité du problème soit résolu ». Et d’en appeler d’urgence àun « Plan Marshal pour le logement bruxellois ».
Pour la SLRB, il reste à élaborer les planifications quinquennales et triennales de travaux, à installer les terminaux et logiciels dans les sociétés et àformer le personnel pour permettre la mise à jour du système.
1 Cabinet : bd du Régent 21-23 à 1000 Bruxelles, tél. : 02 506 34 11, fax : 02 511 88 59.

Thomas Lemaigre

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)