Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Tohu, la Cité des arts du cirque de Montréal : entre terre et humain

Rallier autour d’un même projet innovant une entreprise privée de 3 000 personnes comme le Cirque du Soleil, une institution d’enseignement comme l’Écolenationale du cirque et un regroupement de professionnels et de compagnies artistiques comme En Piste… Tel est le parti pris par les fondateurs de l’asbl Tohu1 crééeen 1999 sur l’un des sites d’enfouissement de déchets situé en milieu urbain, le plus grand d’Amérique du Nord. Le quartier Saint-Michel de Montréal,l’un des plus sensibles au Canada, a en effet été choisi comme lieu d’expérimentation d’un rêve qui ne cesse de grandir tant du côté descréateurs que des habitants de ce quartier multiethnique.

08-09-2006 Alter Échos n° 214

Rallier autour d’un même projet innovant une entreprise privée de 3 000 personnes comme le Cirque du Soleil, une institution d’enseignement comme l’Écolenationale du cirque et un regroupement de professionnels et de compagnies artistiques comme En Piste... Tel est le parti pris par les fondateurs de l’asbl Tohu1 crééeen 1999 sur l’un des sites d’enfouissement de déchets situé en milieu urbain, le plus grand d’Amérique du Nord. Le quartier Saint-Michel de Montréal,l’un des plus sensibles au Canada, a en effet été choisi comme lieu d’expérimentation d’un rêve qui ne cesse de grandir tant du côté descréateurs que des habitants de ce quartier multiethnique.« Lors du Sommet des États généraux de la culture de 1999, force a été de constater que la demande en productions artistiques dépassait largementl’offre disponible, et ce, malgré la présence à Montréal du siège social du Cirque du Soleil et de l’École nationale du cirque », commenteChristiane Bonneau, agente de programmation à la Tohu. L’asbl, qui possède la première salle de spectacle circulaire au Canada, a une triple vocation : ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)