Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Seraing : 53 millions d'euros pour le plan triennal du logment"

04-03-2002 Alter Échos n° 115

La ville de Seraing1 vient de présenter son plan triennal du logement 2001-2003. Le budget s’élève à plus de 53 millions d’euros. Dans le cadre del’ancrage communal du logement proposé par la Région wallonne, le plan s’appuie sur un état des lieux du logement et la structure de la population.
2.493 logements inoccupés !
La “Cité de Fer” compte sur son territoire 27.700 habitations dont 6.223 logements sociaux (22 %), 12 logements de transit, 12 logements d’urgence et 1 logement d’insertion. Le parcimmobilier comprend 2.493 logements inoccupés (principalement à l’étage des commerces), dont 173 immeubles déclarés insalubres (127 améliorables). Leloyer mensuel des maisons sociales se chiffre entre 218 et 248 euros, 350 euros dans le privé, et le loyer des appartements sociaux s’échelonne entre 166 et 223 euros. En 30 ans,la cité sidérurgique a perdu 7.400 habitants (10,89 % des 67.957 citoyens de 1970). L’échevin du Logement Léopold Brusselles1 invoque “la faillite industrielle et levieillissement de la population” : Seraing compte 24,8 % d’habitants de plus de 60 ans (21,6 % en Région wallonne) et 22,7 % de moins de 20 ans (24,7 % en Région wallonne). Lesindicateurs socioéconomiques reflètent la commodité des logements : 4,3 % de minimexés (1,2 % en Wallonie) et 22,9 % de chômeurs (16,2 %), avec 35,1 % bâtimentsavec chauffage central (42,7 % en Wallonie) et 56,9 % avec salle de bains (61,6 %).
Face à ce constat, la commune a défini quatre zones d’intervention prioritaires, centrées sur les quartiers urbanisés de Jemeppe, Ougrée et Seraing.
> Le plan triennal prévoit, pour 2001, 114 constructions, deux rénovations et des interventions lourdes pour un montant total de 12,3 millions d’euros. Plusieurs dossiers sontdéjà en cours, dont la construction par la Maison sérésienne de deux complexes (72 logements).
> Pour 2002, le plan prévoit 173 logements, 123 rénovations, 6 logements d’insertion et diverses aides (Fonds des garanties locatives, logements de transition…) pour unmontant de 27,76 millions d’euros.
> Enfin la commune a inscrit pour 2003 la construction de 60 logements et 151 rénovations pour 13,4 millions d’euros.
La palette du logement proposée à la Région wallonne nécessiterait des subsides qui seront probablement inférieurs aux 53 millions d’euros du plantriennal… Reste donc pour la commune à définir ses priorités ? “Non, répond Léopold Brusselles, c’est la Région wallonne qui tranchera.Evidemment, nous espérons un montant de subsides le plus élevé possible.”
1 Administration communale de 4100 Seraing. Tél. : 04 330 83 22 Fax : 04 330 83 58.

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)