Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Recommandations du médiateur pour les travailleurs intérimaires"

02-11-1999 Alter Échos n° 62

Le 12 octobre, le Médiateur pour les travailleurs intérimaires, André Jacquemyns 1, a publié son rapport annuel. Ce médiateur a été instituéen 1995 par le secteur pour offrir un recours aux travailleurs et candidats intérimaires.
Tous les ans, son rapport détaille les situations qui lui ont été présentées, et émet sur cette base une série de recommandations. Nous citonsintégralement ces dernières pour l’édition 99.
n «Les entreprises de travail intérimaire doivent garantir aux travailleurs intérimaires une application correcte de la réglementation en matière de joursfériés légaux.
> Les prestations des intérimaires doivent être payées dans les délais prescrits par la réglementation relative au travail intérimaire.
> Il faut respecter plus strictement les droits en matière de salaire garanti en cas de maladie du travailleur intérimaire.
> Le contrat de travail des travailleurs intérimaires doit être établi et signé dans les délais. Il doit être rempli avec le plus grand soin.
> Une déclaration d’accident du travail doit être établie et introduite dans les délais auprès de la compagnie d’assurances.
> Les entreprises de travail intérimaire doivent veiller à ce que les missions d’intérim se succèdent autant que possible lors de la mise à disposition detravailleurs intérimaires.
> Il est souhaitable que les intérimaires soient mieux informés quant à la durée effective de la mission d’intérim afin d’avoir une plus grandesécurité sur ce point.
> Les entreprises de travail intérimaire doivent stimuler les consultants en intérim à donner des informations claires et motivées aux intérimaires qui se posentdes questions à propos de leurs droits.
> Les entreprises de travail intérimaire doivent continuer à sensibiliser les utilisateurs au fait que le travailleur intérimaire doit être considéré commeun collaborateur à part entière.»
1 c/o UPEDI, av. de l’Héliport 21/3 à 1000 Bruxelles, tél. : 02/203 38 03, fax : 02/203 42 68, e-mail : ombuds@upedi.be

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)