Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Récemment, une solution a enfin été trouvée pour le 1/5me temps de formation des PTP (Programme de transition professionnelle) liés aux missions locales. Pourrappel, la question s'était posée lors de la mise en œuvre du programme PTP en Région bruxelloise et des conventions passées avec les missions locales. Les PTPdevaient être affectés à des travaux d'intérêt collectif : animation, rénovation, espaces verts,... Leur contrat se subdivisait entre un 4/5me temps àtravailler et un 1/5me temps à se former. Depuis peu, les PTP sont passés à temps plein au niveau des missions locales.«Les missions locales rencontraient d'énormes difficultés pour mettre en place ce 1/5me temps de formation», nous explique Eddy Courthéoux, le directeur de l'Orbem 1. Aussi, il a été décidé d'accéder à leur demande de faire passer ces PTP à temps plein, les missions locales s'engageant à formerelles-mêmes les personnes peu qualifiées. «C'était d'autant plus facile que les missions locales sont aussi des opérateurs de formation. Cependant, cettedécision ne concerne que les missions locales. L'objectif n'est pas de généraliser ce f...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)