Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Précarité : quand usagers et professionnels témoignent

En juin 2006, le CPAS de Charleroi adoptait un plan stratégique destiné à fixer des objectifs à l’horizon 2010 pour remplir au mieux ses missions vis-à-visdes citoyens et de son personnel mais également par rapport à son environnement au sens large. Un des groupes de travail constitué à cette occasion s’estdonné pour projet « une interpellation sociale et politique à partir du vécu ». De ces rencontres est sorti un recueil de témoignages1 de personnesvivant dans la précarité ou confrontées à celle-ci au niveau professionnel. Un recueil qui va bien au delà du témoignage et constitue une véritableinterpellation politique.

23-05-2008 Alter Échos n° 252

En juin 2006, le CPAS de Charleroi adoptait un plan stratégique destiné à fixer des objectifs à l’horizon 2010 pour remplir au mieux ses missions vis-à-visdes citoyens et de son personnel mais également par rapport à son environnement au sens large. Un des groupes de travail constitué à cette occasion s’estdonné pour projet « une interpellation sociale et politique à partir du vécu ». De ces rencontres est sorti un recueil de témoignages1 de personnesvivant dans la précarité ou confrontées à celle-ci au niveau professionnel. Un recueil qui va bien au delà du témoignage et constitue une véritableinterpellation politique.« Nous voulions relever ce défi au départ du recueil de témoignages de personnes vivant dans la précarité ou en situation d’exclusion, maiségalement de témoignages de divers acteurs et professionnels ayant pour mission de venir en aide à ces publics, explique Geneviève Lacroix, manager social et membre dugroupe de travail. Notre groupe s’est stabilisé autour d’une douzaine de personnes représentant l’ensemble des services d’aide et d’action sociale du CPAS: les antennes sociales, les e...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

catherinem

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)