Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Pour des espaces de ressources réservés aux citoyens

À l’occasion de la sortie de Bruxelles à l’épreuve de la participation. Les Contrats de quartier en exercices1, nous avons rencontréMathieu Berger, auteur de l’étude à l’origine de l’ouvrage. Pour les besoins de sa thèse de doctorat en sociologie, celui-ci a assisté durant 4 ansà un nombre impressionnant d’assemblées générales (AG) et de commissions locales de développement intégré (CLDI) des Contrats de quartierbruxellois. Un matériau qu’il a exploité pour répondre à la sollicitation du ministère de la Région bruxelloise qui, parallèlement, luiproposait de contribuer au 2e volume de sa série d’ouvrages consacrés aux Contrats de quartier à Bruxelles.

16-01-2009 Alter Échos n° 265

À l’occasion de la sortie de Bruxelles à l’épreuve de la participation. Les Contrats de quartier en exercices1, nous avons rencontréMathieu Berger, auteur de l’étude à l’origine de l’ouvrage. Pour les besoins de sa thèse de doctorat en sociologie, celui-ci a assisté durant 4 ansà un nombre impressionnant d’assemblées générales (AG) et de commissions locales de développement intégré (CLDI) des Contrats de quartierbruxellois. Un matériau qu’il a exploité pour répondre à la sollicitation du ministère de la Région bruxelloise qui, parallèlement, luiproposait de contribuer au 2e volume de sa série d’ouvrages consacrés aux Contrats de quartier à Bruxelles.Alter Échos : Quel but poursuit cette enquête ethnographique au cœur d’un dispositif participatif parmi les plus emblématiques ?Mathieu Berger : Il s’agissait de contribuer à documenter la question de la participation, en prenant nos distances avec une série de discours etd’idéologies. Le meilleur moyen pour cela consistait à partir d’une question simple : que font concrètement les gens qui s’impliquent dans un Contrat dequar...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)