Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
© Plateforme Marolles

Place du Jeu de Balle : une pétition signée par plus de 23.000 personnes

19 décembre 2014 Rafal Naczyk

L’action citoyenne a de l’avenir. Après 22 jours de mobilisation, la Plateforme Marolles a recueilli 23.336 signatures via internet par la pétition « Pas de parking sous la place du Jeu de Balle ». Ce projet de parking est un des quatre dont la construction est envisagée par le collège socialiste-libéral dans le cadre de son plan de mobilité pour le centre de la capitale, dont la colonne vertébrale du projet sera le piétonnier aménagé sur les boulevards du centre.

Pour marquer le coup, ce jeudi, un cortège d’une centaine de personnes – 150 selon les organisateurs – s’est rendu en fanfare à l’Hôtel de Ville de Bruxelles pour accompagner le « Roi des Brols », délégué des Marolles, et pour remettre au collège des bourgmestre et échevins de la Ville sa pétition.

Dans une lettre adressée au Bourgmestre, les signataires insistent sur leur attachement au « caractère populaire du quartier » des Marolles, « à son marché aux puces et à l’économie qui y est intrinsèquement liée. » Si elle souligne les « dommages irréparables » que causerait la construction de ce parking « aux équilibres économiques et sociologiques particuliers » du quartier, la Plateforme demande à la Ville une véritable concertation avec les habitants.

Un écho au-delà de Bruxelles

La Plateforme Marolles s’est constituée en novembre dernier, au terme d’une réunion de près de 150 personnes opposées au projet soutenu par l’échevine de la Mobilité Els Ampe (Open VLD). Mais son appel dépasse largement les frontières bruxelloises. Selon les responsables de la Plateforme, la pétition a recueilli la signature de 8.618 habitants de Bruxelles-Ville, 7.757 d’autres communes de la Région bruxelloise, 4.231 de citoyens d’autres régions de Belgique et 2.730 de citoyens habitant à l’étranger.

Une autre pétition en ligne, lancée en parallèle par les les députés écolos Arnaud Pinxteren et Evelyne Huytebroeck, demandant le classement patrimonial de l’abri antiaérien de la place du Jeu de Balle, a, elle, été retirée, après avoir suscité une polémique au sein même des verts bruxellois.

 

En savoir + :

http://www.plateforme-marolles.be/

Lire aussi : Un marathon contestataire Place du jeu de Balle, notre reportage sonore

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A la Une