Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

L'image

Pazea Sovni

Avec Pazea Sovni, la photographe Clyde Lepage dresse le portrait subjectif d’un territoire, le sien, le nôtre, celui du quotidien gris d’une région marquée par les vestiges de l’industrialisation et un taux de chômage important.

© Clyde Lepage

« On ne choisit pas le paysage de sa jeunesse. Dépendant des adultes, on grandit là où ils vivent. Ma famille habitait entre Namur et Liège, de part et d’autre de la Meuse. Dans la voiture, dans le bus, dans le train, je regardais le paysage se fondre dans la vitesse. Le défilement incessant d’images m’hypnotisait. Je me droguais à la vue de ce travelling sans fin, celui de mon propre road-movie. » Avec Pazea Sovni, la photographe Clyde Lepage dresse le portrait subjectif d’un territoire, le sien, le nôtre, celui du quotidien gris d’une région marquée par les vestiges de l’industrialisation et un taux de chômage important, source d’une inquiétante étrangeté qu’elle explore, selon ses termes, entre fiction burlesque, poésie noire et documentaire social.

Clyde Lepage, Pazea Sovni, Yellow Now, 96 pages, 20 €.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)