Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
Détail de l'affiche "Pauvrophobie" du Forum - Bruxelles contre les inégalités

« Être mendiant, c’est un choix de vie(1). » Claude Eerdekens (bourgmestre d’Andenne, PS) n’en est pas à sa première sortie de cet acabit. Que ce soit chez le citoyen lambda (mettons cela sur le compte de l’ignorance) ou chez l’homme politique (là on oscille entre stupidité et stratégie préélectorale douteuse), les clichés sur « les pauvres » pullulent. Avec son ouvrage Pauvrophobie. Petite encyclopédie des idées reçues sur la pauvreté, le Forum – Bruxelles contre les inégalités compte bien tordre le cou aux idées reçues. Avec pas moins de 85 contributions, les auteurs (chercheurs, acteurs de terrain) entendent « résister à cette tendance qui participe à faire des pauvres non pas des victimes d’injustices, mais des coupables directs ou indirects de leurs propres malheurs ou déchéances ». Vous y apprendrez par exemple que le chômeur belge n’est pas paresseux, mais qu’il figure au contraire parmi l’un des plus actifs d’Europe dans sa recherche d’un emploi. Que non, les étrangers ne captent pas tout l’argent de notre système social, puisque les impôts payés par un ménage étranger moyen dépassent les dépenses sociales qui lui sont attribuées. Ou encore que, selon une étude française, la population des sans-abri dans son ensemble boit globalement dans les mêmes proportions que la population générale. Espérons que la somme des connaissances contenues dans ces 400 pages – qui s’attachent à décrypter les formes de pauvreté et le système dans lequel elles s’inscrivent – ne stagnera pas dans l’entre-soi du social mais ruissellera dans les esprits de tout un chacun (en ce compris celui de M. Eerdekens).

(1) Le Vif, 31 août 2018.

Pauvrophobie. Petite encyclopédie des idées reçues sur la pauvreté, le Forum – Bruxelles contre les inégalités, Les Éditions Luc Pire, août 2018, 400 p., 15 euros.

 

Marinette Mormont

Marinette Mormont

Coordinatrice Focales, journaliste (social, santé, logement)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)