Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Environnement/territoire

Malempré, le plus « chaud » village de Wallonie

Deux ans après l’inauguration de sa «chaudière villageoise», pari réussi pour la coopérative citoyenne de Malempré (Manhay), qui propose à ses habitants une facture énergétique moins chère et plus écologique. Pour alimenter la chaudière, une production en circuit court de plaquettes de bois se développe lentement mais sûrement. Un nouveau projet pourrait bien la faire décoller: exploiter la biomasse sur les abords de l’autoroute qui traverse la commune.

>>> Vous désirez lire notre revue ? Envoyez un mail avec «AE 431 + adresse » à mmx@alter.be

Le long des autoroutes, un trésor énergétique (photo : François Corbiau)

Deux ans après l’inauguration de sa «chaudière villageoise», pari réussi pour la coopérative citoyenne de Malempré (Manhay) qui propose à ses habitants une facture énergétique moins chère et plus écologique. Pour alimenter la chaudière, une production en circuit court de plaquettes de bois se développe lentement mais sûrement. Un nouveau projet pourrait bien la faire décoller: exploiter la biomasse sur les abords de l’autoroute qui traverse la commune.

Du village, on ne l’entend pas. Pourtant la E25 n’est qu’à quelques centaines de mètres. À bord de sa jeep, Vincent Sepult joue les guides. «Le bois, ce n’est pas ça qui manque par ici», dit-il en esquissant un geste de la main vers l’horizon bouché par les conifères et les feuillus. Au bout du chemin, l’autoroute apparaît derrière les taillis. En contrebas, voitures, semi-remorques et caravanes défilent à toute allure. «Vous voyez cette portion de 30 mètres sur les abords de l’autoroute?, indique l’agriculteur. On a ici un gisement phénoménal d’arbres, de haies, de buissons à croissance rapide qui ne demandent qu’à être exploités.»

Pas moins de 1.600 m³ sont nécessaires pour faire fonctionner cette chaudière villageoise de 540 kWh installée dans l’ancien presbytère.
Un chiffre résume la dernière idée en date qui a germé au sein de la coopérative créée par les habitants de Malempré (commune de Manhay). «Tailler les haies s...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Francois Corbiau

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)