Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

“Limite Limite : une tour pour revitaliser un quartier”

21-06-1999 Alter Échos n° 55

VD'ici peu, la construction d'une tour translucide de neuf mètres devrait être finalisée au coin de la rue Dupont et de la rue Linné à Schaerbeek. Elle prendra laplace de ce qui était devenu un véritable dépotoir depuis près de 20 ans. L'idée d'un tel projet s'est concrétisée au sein de l'asbl City mine(d) 1sous le nom de «Limite Limite».La demande émane de Steven Degraeve 1 une personne active dans le milieu des associations de quartier néerlandophones. Désirant donner une meilleure image du quartier, il a faitappel à l'asbl City mine(d) pour la mise sur pied d'un projet original. «Le but était d'avoir un impact très visuel, poursuit Jim Segers de City mine(d). Le projet devaitavoir un potentiel fort pour s'imposer comme image du quartier. Il fallait d'une part fermer le coin, parce qu'il était utilisé comme dépotoir, et d'autre part le laisser ouvert,car il y avait une demande pour un parc». Chris Rossaert, l'architecte, a donc opté pour une tour : «Il fallait faire autre chose qu'un banc et un parc, d'où l'idéed'une tour qui sorte de sa base et rentre dans la rue. L'avantage est qu'elle est visible même de loin. Il faut attirer l'attention de l'extérieur sur ce quartie...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)