Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Environ 50 places sont déjà acceptées au bénéfice d’associations flamandes dans le cadre des Programmes de transition professionnelle (PTP) à Bruxelles.La Région n’avait pas prévu une répartition exacte entre places flamandes et francophones mais a demandé aux missions locales et à leur équivalent flamand -l’OOTB 1 – de faire des propositions. Du côté flamand, la plupart des propositions ont été approuvées. Il s’agit, par exemple, de deux projets de Jeugd en stad 2à Molenbeek : le Energieteam et le Klusjesdienst.
Le team d’Energie (quatre personnes) apprend à effectuer des travaux d’isolation pour économiser l’énergie. Dans un premier temps, ils travaillent dans le Centre de jeunes Jeugden stad, ensuite dans d’autres asbl. Durant la deuxième partie de l’année, il vont effectuer ces travaux chez des particuliers défavorisés. Le projet est égalementsubventionné dans le cadre du Sociaal impuslfonds (SIF). Pour Jeugd en stad une personne supplémentaire est affectée à l’encadrement.
Le service de bricolage (deux personnes) travaillera dans le centre de jeunes.
Parmi les autres projets PTP, on retrouve, entre autres, l’Atelier Groot Eiland (restaurant social) et de Vaartkapoen (atelier de couture). Emancipatie Via Arbeid (EVA) et Elmer Zuid organisent aussides services d’accueil d’enfants du préscolaire et du parascolaire, à Anderlecht et Schaerbeek.
Du côté francophone, le 1/5ème temps de formation qui doit s’ajouter au travail à 4/5ème temps n’est pas encore clairement organisé. Pour les PTP flamands,c’est l’Orbem (au lieu de Bruxelles Formation) qui en est responsable.
Enfin la Communauté française prend 300 PTP en charge (surtout pour l’enseignement) et la Communauté flamande en prend 100.
1 Overleg Opleiding en Tewerkstelling Brussel, André de Bisschop, bd Anspach 187 à 1000 Bruxelles, tél. : 02/511 99 72, fax : 02/511 98 27, e-mail : ootb@skynet.be
2 Werkhuizenstraat 3 à 1080 Bruxelles, tél. : 02/411 68 83, fax : 02/410 60 43.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)