Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Le travail social au Petit-Château réduit au « bed, bad, brood »  ?

Les questions éthiques et déontologiques se sont toujours posées avec une acuité particulière dans le domaine des politiques d’accueil des migrants. Ledébat est ici relancé par les témoignages recueillis au Petit-Château par le Comité de vigilance en travail social.

01-03-2010 Alter Échos n° 290

Les questions éthiques et déontologiques se sont toujours posées avec une acuité particulière dans le domaine des politiques d'accueil et plus largement de lapolitique d’asile. Les assistants sociaux des centres d’accueil pour demandeurs d’asile n’échappent pas au débat, ici relancé par les témoignagesrecueillis au Petit-Château par le Comité de vigilance en travail social.Il y a quelques années, Alter Échos s’était penché sur la tension entre la déontologie et les nouvelles missions induites par les transformationsdes politiques sociales, particulièrement chez les assistants sociaux travaillant en centres d’accueil (cf. Alter Échos nº 194). À l’époque, en2005, plusieurs travailleurs sociaux des centres d’accueil avaient tiré la sonnette d’alarme, révélant la signature d’un protocole d’accord entrel’Office des étrangers et Fedasil pour encadrer les expulsions des demandeurs d’asile à partir des centres d’accueil.Quelques années et une loi sur l’accueil des demandeurs d’asile plus tard, si l’eau a coulé sous les ponts, les tensions entre déontologie des assistantssociaux et loyaut&e...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

catherinem

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)