Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Le 11 juillet, le ministre bruxellois de l’Économie, de l’Emploi et de la revitalisation des quartiers1, inaugurait le nouveau Secrétariat régional au développementurbain2, qui remplace depuis le 1er février la Drisu. Il a passé par le menu les missions confiées par la Région au secrétariat – nous les avionsdécrites dans une édition précédente –, et a recadré son action dans les politiques de développement social de la ville poursuivies par legouvernement.
Après dix ans, les politiques de revitalisation des quartiers sont aujourd’hui arrivées à leur phase de maturité : le budget des contrats de quartier, qui englobent lesanciens « quartiers d’initiative » depuis l’an dernier, ont doublé sur cette période, et les instruments politiques se sont multipliés, avec le programme européen Urban,l’Objectif 2 et les fonds fédéraux de l’accord de coopération. Le SRDU a donc essentiellement une mission d’appui des opérateurs impliqués dans ces programmes, pourqu’ils « puissent suivre le rythme » – on pense en particulier au rôle central des communes –, ainsi que de coordination, y compris avec les autres niveaux de pouvoir comme lesCommissions communautaires et l’État fédéral. Le SRDU se trouve clairement dans une perspective de continuité et d’intensification.
La Drisu avait été créée au départ pour coordonner et animer le dispositif d’insertion socioprofessionnelle, tandis que les contrats de quartier focalisaient dansleurs premières années leurs actions sur le logement et la rénovation de l’espace public. Ainsi, pour le ministre, « Le SRDU s’investira désormais dans une approcheintégrée », en se préoccupant aussi du développement de l’économie sociale, de l’accès à la culture, de la mobilité, de la santé,etc.
On retrouve donc au premier rang de son action le renforcement de la concertation entre tous les acteurs du développement des quartiers ; l’assistance technique, juridique et administrative,ainsi que l’information, la formation et la réflexion. Comme la Drisu, le Secrétariat assistera le gouvernement dans la conception et l’accompagnement des politiques dans tous lesdomaines de la revitalisation des quartiers.
1 Cab. : Bd du Régent 21-23 à 1000 Bruxelles, tél. : 02 506 33 11, fax : 02 513 50 80.
2 Quai aux briques 76 à 1000 Bruxelles, tél. 02 500 36 36, fax : 02 500 36 39.

Thomas Lemaigre

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)