Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Le Dispositif d’accrochage scolaire à Bruxelles : de nouveaux moyens et un exemple

Le Dispositif d’accrochage scolaire (DAS) a été lancé par la Région bruxelloise en juin 2000 afin de soutenir des projets améliorant l’attractivitéde l’école. Les initiatives financées sont sélectionnées sur la base d’un appel à projets relayé chaque année par les différents ministresconcernés : Jean-Marc Nollet et Pierre Hazette pour la Communauté française, et Guy Vanhengel pour la Vlaamse gemeenschapscommissie (la commission communautaire flamande quis’occupe de l’enseignement néerlandophone à Bruxelles).

28-07-2005 Alter Échos n° 140

Le Dispositif d’accrochage scolaire (DAS) a été lancé par la Région bruxelloise en juin 2000 afin de soutenir des projets améliorant l'attractivitéde l'école. Les initiatives financées sont sélectionnées sur la base d'un appel à projets relayé chaque année par les différents ministresconcernés : Jean-Marc Nollet et Pierre Hazette pour la Communauté française, et Guy Vanhengel pour la Vlaamse gemeenschapscommissie (la commission communautaire flamande quis'occupe de l'enseignement néerlandophone à Bruxelles).La Région finance en fait le personnel et les frais de fonctionnement du DAS. Comme le rappelle François-Xavier de Donnea, ministre-président de la Région, " le DAS,maillon essentiel de la politique de prévention menée en Région de Bruxelles-Capitale, a pour but non pas de lutter contre le décrochage scolaire mais de leprévenir en améliorant l'accrochage scolaire ". Les projets soutenus dans ce cadre viennent de tous les réseaux d'enseignement, de tous les niveaux et des institutions aussi bienfrancophones que néerlandophones. Ils ne concernent que les moments situés hors du temps scolaire (après 16 h et sur le temps de midi). Ce sont les com...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Donat Carlier

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)