Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Le Conseil wallon de l’Économie sociale marchande bientôt réanimé ?

Avec chaque automne semblent revenir les doutes sur l’avenir du Conseil wallon de l’économie sociale marchande (Cwesma1), qui constitue un des trois Conseils mixtes du Conseiléconomique et social de la Région wallonne (CESRW). S’y retrouvent en tout vingt-et-un membres, dont dix représentent les interlocuteurs sociaux (syndicats, et employeurs del’économie « traditionnelle ») et dix autres représentent l’économie sociale (uniquement marchande, en théorie). Le tout sous la houlette d’un présidentad interim, Michel de Wasseige, coordinateur de ConcertES, la plate-forme de concertation de l’économie sociale. Peuvent également participer aux débats, sans voixdélibérative, deux universitaires et quatre représentants des ministres wallons.

06-10-2006 Alter Échos n° 216

Avec chaque automne semblent revenir les doutes sur l'avenir du Conseil wallon de l'économie sociale marchande (Cwesma1), qui constitue un des trois Conseils mixtes du Conseiléconomique et social de la Région wallonne (CESRW). S'y retrouvent en tout vingt-et-un membres, dont dix représentent les interlocuteurs sociaux (syndicats, et employeurs del'économie « traditionnelle ») et dix autres représentent l'économie sociale (uniquement marchande, en théorie). Le tout sous la houlette d'un présidentad interim, Michel de Wasseige, coordinateur de ConcertES, la plate-forme de concertation de l’économie sociale. Peuvent également participer aux débats, sans voixdélibérative, deux universitaires et quatre représentants des ministres wallons.Dans sa newsletter de juin, Febecoop2 se plaignait amèrement, par la voix de son directeur Jean-Pierre Pollénus, de l’immobilisme du Cwesma. Était notammentdénoncé le blocage du Cwesma par l'Union wallonne des entreprises et les Classes moyennes. Un blocage d’autant plus efficace que la politique de la chaise vide pratiquéejusqu’il y a peu lors des réunions du Conseil peut être encore « renforcée » au niveau du bureau du CESRW. Le Cwesma ...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Edgar Szoc

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)