Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

La Wallonie a enfin son observatoire de la santé

On en parlait depuis longtemps, le voilà enfin créé. Les Wallons ont leur observatoire de la santé. Du moins, dans une première version minimaliste.

10-10-2008 Alter Échos n° 260

On en parlait depuis longtemps, le voilà enfin créé. Les Wallons ont leur observatoire de la santé. Du moins, dans une première version minimaliste.

Objectifs de ce nouvel observatoire institué officiellement par le gouvernement ce jeudi 2 octobre :
• fournir des outils de conception, de suivi, d’évaluation des politiques ;
• mettre en évidence les inégalités sociales de la santé et contribuer à les diminuer ;
• rationaliser les collectes d’info ;
• fournir des indicateurs locaux ;
en bref, inspirer des politiques adaptées.

Le ministre wallon de la Santé, Didier Donfut (PS)1, y voit « un élément majeur dans la lutte à mener contre les inégalités desanté »… Les premiers constats de l’observatoire, qui n’a pas attendu son officialisation pour œuvrer, sont éclairants : étant donné lesconditions sociales et environnementales auxquelles est exposée sa population, le Hainaut enregistre, chaque année, une surmortalité de 1 800 décès, par rapportà la moyenne. En cause : des taux plus élevés de tabagisme, d’obésité, une population plus précarisée, dans un cadre de vie et des logements demoindre qualité…2

À titre de comparaison, l’Institut scientifique de santé publique a établi la surmortalité due à la canicule de juillet 2006 à 1 059 «décès excessifs », à l’échelle du pays. « Il faut agir », insiste Didier Donfut.

Concrètement, le nouvel organisme, institué par décret, ce jeudi, va conjuguer l’expertise de l’Observatoire de la santé du Hainaut3 (qui a uneexpérience de dix ans en la matière), de l’administration wallonne de la Santé (la DGO5)4 et de l’Institut wallon de la statistique(l’Iweps)5.

Montage

La coordination entre l’Iweps et la DGO5 est assurée par une convention :

1. L’Iweps établit au sein de son programme d’activité une ligne sur la santé et développe dans son système d’information un module «santé ». Des ressources sont affectées à ce développement. Cet ensemble constitue la cellule statistique de l’observatoire de la santé.

2. La DGO5 dédie des ressources pour exploiter, interpréter les données et, le cas échéant, réaliser des études. Ces ressources et le programmed’activité correspondant constituent la cellule d’interprétation.

L’ensemble est encadré par un comité scientifique et un comité d’accompagnement. Un budget de 280 000 euros est prévu pour la première phase de cettemise en place de l’observatoire. Ce budget permettra :
• de financer l’engagement de deux experts au sein de la DGO5 (132 000 euros),
• de financer les frais de fonctionnement de l’observatoire (43 000 euros)
• et de financer la convention avec l’Iweps (105 000 euros) ; qui nécessite notamment l’engagement d’un statisticien spécialiste des systèmes d’informationsanitaire.

Didier Donfut a insisté lors de la présentation de ce nouvel observatoire sur l’ambition de collaborer avec l’Observatoire bruxellois de la santé et du social,« afin de mener des actions concertées à l’échelle de la Communauté Wallonie-Bruxelles » et a assuré, en chœur avec l’administrateurgénéral de l’Iweps, Daniel Defays, que l’indépendance de l’observatoire serait totale.

Les premières données officielles seront disponibles sur le web dès janvier 2009.

1. Cabinet Donfut :
– adresse : rue des Brigades d’Irlande, 4 à 5100 Jambes
– tél. : 081 32 34 11
– courriel : donfut@gov.wallonie.be
– site : http://donfut.wallonie.be
2. In Le Soir du 3 octobre 2008.
3. Observatoire de la santé du Hainaut :
– adresse : rue Saint-Antoine, 1 à 7021 Havré
– tél. : 065 87 96 00
– courriel : observatoire.sante@hainaut.be
– site : www.hainaut.be/sante/osh/template/template.asp?page=accueil
4. DG05 :
– adresse : av. Gouverneur Bovesse, 100 à 5100 Jambes
– tél. : 081 32 72 11
– courriel : dgass@mrw.wallonie.be
– site : http://socialsante.mrw.wallonie.be
5. Iweps :
– adresse : rue du Fort de Suarlée, 1 à 5001 Belgrade (Namur)
– tél. : 081 46 84 11
– courriel : info@iweps.be
– site : http://statistiques.wallonie.be

catherinem

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)