Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Emploi

La réforme des pensions : un choix de société

Allongement des carrières, pénibilité, pension à points. La réforme des pensions empoisonne le climat social depuis des années. Pour s’y retrouver, Alter Échos vous propose un grand tour d’horizon.

Grégoire Comhaire 17-10-2018 Alter Échos n° 467
(c)Belga

Depuis 2014, le dossier de la réforme des pensions empoisonne le climat social. Pour faire face au vieillissement de la population, le gouvernement veut augmenter les temps de carrière. Certaines personnes dont le métier aura été reconnu comme «pénible» pourront toujours bénéficier de facilités pour partir à la retraite plus tôt. Encore faut-il s’entendre sur la notion de «pénibilité»…
Septante mille personnes dans les rues. Des manifestations dans huit villes du pays. La mobilisation du 2 octobre dernier a été un succès, d’un point de vue syndical. Quels que soient leur secteur, leur âge ou leur profession, les travailleurs sont nombreux à refuser la réforme des pensions poussée par le gouvernement fédéral. Pas question pour eux de travailler jusqu’à 67 ans ni de payer le coût du vieillissement de la population en rabotant la sécurité sociale.
À quelques mois de la fin de cette législature, le climat social n’est pas plus apaisé aujourd’hui qu’à ses débuts. Pendant quatre ans, l’épineux dossier de la réforme des pensions a marqué l’actualité comme un fil rouge. Grèves et manifestations ont rythmé ces quatre années de coalition MR/N-VA, avec, toujours, cette question en toile de fond: comment faire face au bouleversement de la pyramide des âges sans mettre à mal les finances de la collectivité? L’avenir des pensions est un enjeu crucial pour la société actuelle. Les décision...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Agence Alter

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)