Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

“La Région wallonne tire le bilan des “Prêts aux jeunes propriétaires””

06-10-1997

Le 26 septembre, le Ministre wallon du logement W. Taminiaux1 invitait à une table ronde sur le logement moyen banques, autorités régionales, partenaires sociaux,représentants des communes, des propriétaires, des familles, des sociétés de logements sociaux ainsi que du secteur de la construction.
Le 1er mars 96, la Région lançait le “Prêt aux Jeunes Propriétaires”, un prêt hypothécaire à taux préférentiel qui devait permettreà quelques milliers de ménages wallons de moins de 35 ans de construire ou d’acquérir et rénover un premier logement. Un bilan s’imposait, la mesure prenant fin au 31décembre 972 (date à laquelle le secteur de la construction cessera de bénéficier de taux de TVA préférentiels pour ce type d’opération3).
Depuis que l’opération a atteint sa vitesse de croisière, le nombre de prêts accordés par les banques conventionnées avec la Région est en-deçàdes espérances : autour de 125 par mois au lieu de 250, soit un total de 1195 prêts jusqu’ici. Les causes de ce décollage difficile seraient à chercher du côtédes banques qui n’ont pas assez promu la mesure auprès de leurs clients, et qui se plaignent de la lourdeur administrative de sa mise en oeuvre. Il semble aussi que le montant minimum desprêts, soit 1.500.000 frs, soit trop élevé pour les opérations d’achat-rénovation.
La poursuite de cette politique après 97 est conditionnée à la prolongation, peu probable, des réductions de taux de TVA par le Gouvernement fédéral, età une augmentation de l’enveloppe logement du budget wallon. Pour promouvoir les investissements en logement moyen, le Ministre Taminiaux se dirige donc vers la mise en oeuvre d’un nouveaumécanisme d’aide à l’investissement privé en créant des logements conventionnés “pour lesquels les propriétaires privés s’engagent à limiter leloyer en contrepartie de l’aide régionale”.
1 Cabinet : rue des Brigades d’Irlande 4 à 5100 Jambes, tél 081/32 34 11, fax 081/32 34 09.
2 Des dossiers peuvent toujours être rentrés pendant les 3 derniers mois de l’année. Rens. : Ministère de la Région wallonne, Division du Logement, rue des Brigadesd’Irlande 1 à 5100 Jambes, tél 081/33 32 33 ou 081/33 21 11.
3 Ces conditions favorables permettaient que les montants des constructions et rénovations, et donc des emprunts nécessaires pour les effectuer, soient moins élevés qu’entemps normal. Voir AE n°13 du 8 septembre 97 p. 9.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)