Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

La France sort son « plan Marshall » pour le logement social

En juillet, l’Assemblée nationale et le Sénat français ont voté le projet de loi d’orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine,porté par Jean-Louis Borloo, ministre en charge de ces matières1. Ce dernier ambitionne de réduire la fracture sociale dans les 155 quartiers les plus endifficulté en France, au cours de la période 2004-2008. Cette loi devrait bénéficier à 4,7 millions de personnes.

28-07-2005 Alter Échos n° 147

En juillet, l'Assemblée nationale et le Sénat français ont voté le projet de loi d'orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine,porté par Jean-Louis Borloo, ministre en charge de ces matières1. Ce dernier ambitionne de réduire la fracture sociale dans les 155 quartiers les plus endifficulté en France, au cours de la période 2004-2008. Cette loi devrait bénéficier à 4,7 millions de personnes.L'un des volets de cette loi prévoit de rénover durablement l'habitat de ces quartiers. Il est question de construire 200 000 logements sociaux, de pratiquer une restructurationlourde sur 200 000 d'entre eux et de démolir les 150 000 à 200 000 logements sociaux les plus vétustes. Dans le même temps, il sera procédé auréaménagement de l'environnement et du cadre de vie aux alentours : espaces publics (éclairage, espaces verts…), voiries et équipements publics (infrastructuressportives, culturelles, scolaires…).Le coût de l'ensemble du programme, réparti sur cinq ans, est évalué à 30 milliards d'euros. Pour le financer, le gouvernement français table sur un largepartenariat national. Il prévoit de créer une Agence nationale de r&...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Baudouin Massart

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)