Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

L’Utopik à Montréal : un projet d’économie sociale au service du vivre-ensemble

Goûter une bière de chanvre que l’on sait brassée, non pas avec sagesse, mais avec des produits équitables, découvrir le dernier groupe local chantant la« glocalisation » ou encore créer un forum de discussion autour du concept de socialisme solidaire : telles pourraient être l’une des découvertes faites au barL’Utopik 1 situé volontairement en plein cœur de Montréal, sur la rue Sainte-Catherine Est où se croisent chaque jour itinérants, prostituées,personnes homosexuelles ou encore parfaits anonymes. À côté du bar, d’autres services comme de la restauration-traiteur et une auberge de jeunesse entièrementconstruite en matériaux verts permettent d’offrir un emploi durable à plusieurs dizaines de personnes parfois qualifiées, parfois pas.

08-09-2006 Alter Échos n° 214

Goûter une bière de chanvre que l’on sait brassée, non pas avec sagesse, mais avec des produits équitables, découvrir le dernier groupe local chantant la« glocalisation » ou encore créer un forum de discussion autour du concept de socialisme solidaire : telles pourraient être l’une des découvertes faites au barL’Utopik 1 situé volontairement en plein cœur de Montréal, sur la rue Sainte-Catherine Est où se croisent chaque jour itinérants, prostituées,personnes homosexuelles ou encore parfaits anonymes. À côté du bar, d’autres services comme de la restauration-traiteur et une auberge de jeunesse entièrementconstruite en matériaux verts permettent d’offrir un emploi durable à plusieurs dizaines de personnes parfois qualifiées, parfois pas.« Cela fait quatre ans que je travaille ici et je ne changerais pas d’emploi vu la liberté qui nous est offerte au niveau de la gestion de notre emploi du temps et lapossibilité de participer aux décisions de l’osbl », entame Mathieu. À la base de l’initiative, un bouillonnement d’idées dans la tête desfondateurs résolument alternatifs voire anarchiques de cette organisation sans bu...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)