Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

“L’ALMK ou la parole aux locataires de Molenbeek-Koekelberg”

12-04-1999 Alter Échos n° 50

Cette année, l’Association des locataires de Molenbeek et de Koekelberg 1 fête ses 20 ans d’existence. A cette occasion l’équipe de l’ALMK a organisé le 19février 1999 une journée de débats articulée autour de l’habitat, de l’accès au logement et du logement social.
Cet événement s’adressait principalement aux travailleurs sociaux de sociétés de logements sociaux et de CPAS invités à réfléchir sur lasituation du logement à Bruxelles.
Suite à cette journée, les participants ont énoncé quelques demandes auprès du ministre régional du Logement. La publication d’un rapport suite àcette journée est prévue pour le mois de mai. Toujours en relation avec cet anniversaire, l’ALMK prévoit pour ses membres un samedi de mai égayé defestivités. Un humoriste marocain sera de la fête.
Comme toute association de locataires, l’ALMK tente de résoudre de la meilleure manière possible des problèmes de logements. Ici, les demandes principales touchent les famillesnombreuses logées dans un habitat trop étroit et des locataires installés dans un logement insalubre. L’association possède également un service d’assistancejuridique qui conseille gratuitement au niveau des relations entre locataires et propriétaires.
Afin de proposer des solutions concrètes, l’ALMK possède des bâtiments financés par des dons, des subsides de la Communauté européenne, la prime à larénovation de la Région bruxelloise et par ses fonds propres. La Commune de Molenbeek offre deux maisons à quatre chambres et un propriétaire privé loue un logementà rénover sur lequel travaille Polybonnevie, une entreprise d’insertion. De plus, l’association collabore étroitement avec des sociétés publiques de logementssociaux tels que Le Logement Molenbeekois, Assam-Sorelo, ainsi que Le Fonds du logement, etc.
L’originalité de cette association est la suivante : l’assemblée générale, composée de demandeurs de logements, décide de l’attribution de ceux-ci entre eux.Ainsi, le conseil d’administration de l’ALMK propose à l’assemblée générale des logements pour ses membres en fonction de différents critères :
n l’ancienneté dans l’association,
n la participation active du demandeur dans l’association,
n le nombre de personnes à abriter par rapport à l’espace disponible,
n le revenu de la famille par rapport au loyer,
n la situation sociale de la famille (handicapé, femme seule avec enfants à charge,…),
n l’état du logement que la famille quitte,
n l’urgence de la situation dans laquelle se trouve la famille (expulsion, préavis, incendie).
Après discussions et argumentations, les membres de l’ALMK votent l’attribution des logements. Il arrive parfois qu’une famille doive décliner un logement au profit d’une autre quirassemble plus de critères positifs qu’elle ; mais généralement le dialogue et la raison l’emportent sur la jalousie et la rancœur.
1 ALMK, président : Werner De Bus, place de Ninove 10 à 1000 Bruxelles, tél. : 02/410 29 65.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)