Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Flandre : les promoteurs privés feront aussi du logement social

Le monopole du secteur public en matière de création de logement social en Flandre, c’est fini. Désormais, les entrepreneurs privés pourront – etmême, dans certains cas, devront – s’en mêler.

12-12-2008 Alter Échos n° 264

Le monopole du secteur public en matière de création de logement social en Flandre, c’est fini. Désormais, les entrepreneurs privés pourront – etmême, dans certains cas, devront – s’en mêler.La fin de la législature approche pour les entités fédérées, on commence à penser en termes de bilan et ce climat est favorable aux accords politiques.Ainsi, début décembre, le gouvernement flamand a-t-il pu approuver deux décrets qui concernent directement la problématique des logements sociaux. L’équipe deKris Peeters voit grand, presque une sorte de Plan Marshall du logement social : entre 2009 et 2020, l’ambition est de construire 43 000 habitations sociales destinées à lalocation, 21 000 destinées à la vente et 1 000 lotissements. Pour arriver à ce résultat, 6,5 milliards d’euros seraient injectés par les pouvoirspublics en l’espace de trois législatures (2009-2025).Actuellement, la Région compte 155 000 logements sociaux en tout. Or 55 000 familles sont sur les listes d’attente. Selon les ministres Marino Keulen et Dirk Van Mechelen,tous deux Open VLD et auteurs des nouveaux décrets, « il faut désormais que tou...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pierre Gilissen

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)