Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Effet "Crochets" : l'enseignement et l'aide à la jeunesse plus proches !

Depuis 2001, le Service d’accrochage scolaire (SAS)1 et l’Aide en milieu ouvert (AMO)2 de Huy, suivis d’abord par le Conseil d’arrondissement de l’aide à la jeunesse(CAAJ)3 et puis peu à peu par des représentants de l’ensemble des acteurs des secteurs “enseignement” et “aide à la jeunesse”, ont fondé etdéveloppé la Commission “Crochets” : elle entend diminuer les nombreuses barrières qui se trouvent entre ces deux secteurs pourtant si proches.

30-11-2007 Alter Échos n° 241

Depuis 2001, le Service d'accrochage scolaire (SAS)1 et l'Aide en milieu ouvert (AMO)2 de Huy, suivis d'abord par le Conseil d'arrondissement de l'aide à la jeunesse(CAAJ)3 et puis peu à peu par des représentants de l'ensemble des acteurs des secteurs "enseignement" et "aide à la jeunesse", ont fondé etdéveloppé la Commission "Crochets" : elle entend diminuer les nombreuses barrières qui se trouvent entre ces deux secteurs pourtant si proches."Quand il est laissé à lui-même, le jeune en difficultés, en danger ou en décrochage, entre souvent dans une spirale négative, explique Jean-MarcCantinaux, du SAS hutois. Aujourd'hui, dans notre arrondissement, les différents opérateurs qui s'en occupent savent quelles personnes contacter dans l'un et l'autre secteur. Le jeuneest aiguillé vers la ou les personnes compétentes. Et surtout, on ne le lâche plus et on va jusqu'au bout, ou on passe le relais au bon moment."C'est, semble-t-il, le résultat d'une commission bien nommée, la commission "Crochets", qui travaille depuis six ans à rapprocher deux mondes aux objectifs, pratiques,vocabulaires et cultures fort différents : l'enseignement et l'aide à la jeunesse. Elle compte aujourd'hui des représentants du CAAJ, des Ser...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)