Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Du bureau au logement : l'idée fait son chemin

Après avoir organisé un colloque sur la question en février 2006, la secrétaire d’État au Logement de la Région de Bruxelles-Capitale,Françoise Dupuis (PS), retape sur le clou. Son intuition que les bureaux abandonnés pourraient faire place à du logement l’a conduite à commander une étude enprofondeur réalisée par le Brat (Bureau de recherche en aménagement du territoire)1. Cette étude devrait lui donner des tas d’arguments pour passerà l’action2.

30-11-2007 Alter Échos n° 241

Après avoir organisé un colloque sur la question en février 2006, la secrétaire d’État au Logement de la Région de Bruxelles-Capitale,Françoise Dupuis (PS), retape sur le clou. Son intuition que les bureaux abandonnés pourraient faire place à du logement l'a conduite à commander une étude enprofondeur réalisée par le Brat (Bureau de recherche en aménagement du territoire)1. Cette étude devrait lui donner des tas d’arguments pour passerà l’action2.Lors d’un colloque au Civa en février 2006, la question avait été abordée par un large panel d’intervenants. À l'époque, la ministre avaitconclu en exprimant l'impression que les bureaux inoccupés représentaient un potentiel considérable à transformer en logements. Afin de renforcer cette idée sommetoute remplie de bon sens, la ministre Dupuis a commandé une étude approfondie sur les possibilités de conversion des immeubles de bureaux en immeubles à appartements.« Il me semblait que la diminution du taux de rentabilité du bureau et l’augmentation du taux de rentabilité du logement devaient aboutir à un point de rencontre. Ilsemble qu’on s’en approch...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Jacques Remacle

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)