Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Emploi/formation

Drôle de guerre pour le dispositif Idess

Le climat autour du dispositif Idess semble moins passionné. Même si les positions des uns et des autres n’ont pas beaucoup évolué.

15-12-2016 Alter Échos n° 303
© Lucie Castel

Envisagé avec une certaine passion il y a quelques années, le dispositif Idess suscite moins la controverse aujourd'hui. Même si les positions des uns et des autres n'ont pas beaucoup évolué.

Mis en œuvre il y a un peu plus de trois ans, le dispositif Idess (Initiative de développement de l'emploi dans le secteur des services de proximité à finalité sociale) avait fait beaucoup parler de lui dans un premier temps, notamment lors de la délivrance des premiers agréments. D'abord à cause des objectifs, ambitieux àcertains égards. Destiné à permettre la mise en place, par les CPAS, les asbl et les SFS (Sociétés à finalité sociale) de la Région wallonne,de structures capables de prester une série de petits travaux et de petits services répondant à certains besoins des particuliers ou des collectivités, Idess visaitégalement la création de 1 200 équivalents temps-plein pour personnes peu qualifiées.

Mais l'autre source d'agitation provenait également, d'après certains [au rang desquels on retrouvait notamment le CESRW1 (Conseil économique et social de la Région wallonne)], du potentiel de concurrence déloyale des structures Idess par rapport aux entreprises « traditionnelles » actives dans les secteurs concernés, à savoir ceux de l'entretien de l'habitat et du jardinage, entre autres. Et ce, même si le dispositif s'adresse en grande partie aux personnes à faibles revenus.
...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Julien Winkel

Julien Winkel

Journaliste (emploi et formation)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)