Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Diversité en entreprise : le débat sur les outils ?

La Commune d’Ixelles a programmé le 19 novembre dernier la projection d’un film « La barrière des préjugés » suivi d’un débat sur ladiversité en entreprise avec la participation d’un large panel d’intervenants français et ixellois. Objectif : proposer des outils efficaces aux entreprises pourimplémenter une politique de diversité ; nombre de dirigeants d’entreprises dans la salle (à l’exception des participants) : aucun. Autant dire quec’était mission impossible mais l’exercice aura tout de même permis de dégager d’importantes réflexions et surtout de sensibiliser les travailleursassociatifs venus en nombre combler les rangs.

30-11-2007 Alter Échos n° 241

La Commune d'Ixelles a programmé le 19 novembre dernier la projection d’un film « La barrière des préjugés » suivi d’un débat sur ladiversité en entreprise avec la participation d’un large panel d’intervenants français et ixellois. Objectif : proposer des outils efficaces aux entreprises pourimplémenter une politique de diversité ; nombre de dirigeants d’entreprises dans la salle (à l’exception des participants) : aucun. Autant dire quec’était mission impossible mais l’exercice aura tout de même permis de dégager d’importantes réflexions et surtout de sensibiliser les travailleursassociatifs venus en nombre combler les rangs.Pour le modérateur Jean-Olivier Collinet (FEB, Daoust et ARIS Interim), « nous sommes face à des réalités mais pas des généralités car toutesles entreprises ne discriminent heureusement pas ». Un constat partagé par Carole Da Silva (AFIP) qui insiste sur les conséquences juridiques d’une discrimination : «Discriminer, c’est commettre un délit punissable par les dispositions légales. Il faut donc sensibiliser les recruteurs afin de réduire au maximum l’impact despréjug&eacu...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Mehmet Koksal

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)