Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Création d’un Institut des métiers de la ville en Région bruxelloise

Le 3 avril étaient déposés au Moniteur les statuts de l’asbl Formeville, Institut des nouveaux métiers de la ville, à l’initiative de la mission locale deSaint-Josse1. L’ambition : “Offrir des formations professionnelles qualifiantes dans des métiers liés à la gestion des espaces publics en ville, explique Catherine Geleyn,coordinatrice de la mission locale, mais avec une approche globale, qui aille de l’anticipation et de l’observation des phénomènes sociaux urbains à la formalisation de profilsprofessionnels et de contenus de formation, voire même au montage des financements nécessaires à lancer ou à pérenniser ces nouveaux métiers.”

28-07-2005 Alter Échos n° 146

Le 3 avril étaient déposés au Moniteur les statuts de l'asbl Formeville, Institut des nouveaux métiers de la ville, à l'initiative de la mission locale deSaint-Josse1. L'ambition : "Offrir des formations professionnelles qualifiantes dans des métiers liés à la gestion des espaces publics en ville, explique Catherine Geleyn,coordinatrice de la mission locale, mais avec une approche globale, qui aille de l'anticipation et de l'observation des phénomènes sociaux urbains à la formalisation de profilsprofessionnels et de contenus de formation, voire même au montage des financements nécessaires à lancer ou à pérenniser ces nouveaux métiers."L'origine du projet est toute simple. En 2000, la mission locale lançait une préformation pour quelques postes de gardien de parc, projet monté en cheville avec la commune. Vules bons résultats, l'expérience était renouvelée, et d'autres communes se sont mises à adresser des demandes à la mission locale. Trois cycles complets ontété organisés, et sur 36 personnes arrivées en fin de formation, 33 ont été engagées. Aujourd'hui, à la veille d'un quatrième cycle pour15 stagiaires, l'offre de la mission locale n'...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)