Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Migration

Communes sanctuaires

Alter Échos n° 451 26 septembre 2017 Julie Luong

Une commune hospitalière s’engage à sensibiliser la population à la question migratoire et au respect des droits des personnes étrangères sur son territoire. Aux citoyens de pousser leur commune dans cette voie solidaire.

La «Coalition pour la justice migratoire» – qui regroupe un grand nombre d’associations sous la coupole du CNCD-11.11.11 (Centre national de coopération au développement) et du Ciré (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers) – a lancé il y a quelque mois la campagne «Commune hospitalière» pour inciter les citoyens à interpeller le pouvoir communal quant au so...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

En savoir plus

Une commune hospitalière s’engage à sensibiliser la population à la question migratoire et au respect des droits des personnes étrangères sur son territoire. Aux citoyens de pousser leur commune dans cette voie solidaire.

La «Coalition pour la justice migratoire» – qui regroupe un grand nombre d’associations sous la coupole du CNCD-11.11.11 (Centre national de coopération au développement) et du Ciré (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers) – a lancé il y a quelque mois la campagne «Commune hospitalière» pour inciter les citoyens à interpeller le pouvoir communal quant au so...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Échos. Consultez nos offres d’abonnement &  profitez de notre offre de rentrée à tarif avantageux. La revue Alter Échos est également disponible à la vente en librairie. Produire une information de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Lisez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous…

Pssssttt, cher.chère visiteur.euse du site d’Alter Échos !!!

Sache que ta présence sur notre site nous réjouit. Sache aussi que nous sommes heureux que vous soyez si nombreux.ses à nous suivre sur le web. Nous avons choisi de mettre en accès libre une grande partie de nos articles … pour le partage & pour répondre à notre mission d’éducation permanente. Mais produire une information de fond & de qualité implique un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous à nos revues !

A la Une