Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Economie

Belfius : le piège à comptes

En un an, le tarif des comptes bancaires sociaux (Belfius) a doublé. Il se chiffre désormais à 25 euros au lieu de 13. Le tout à charge des CPAS. Dans son dernier rapport, Financité dénonce cette augmentation et pointe le risque de voir les bénéficiaires de ces comptes définitivement exclus.

En un an, le tarif des comptes bancaires sociaux (Belfius) a doublé. Il se chiffre désormais à 25 euros au lieu de 13. Le tout à charge des CPAS. Dans son dernier rapport, Financité dénonce cette augmentation et pointe le risque de voir les bénéficiaires de ces comptes définitivement exclus.

Créé dans les années 90, le compte bancaire social permet aux bénéficiaires de l’aide sociale d’ouvrir un compte en banque s’ils n’en ont pas ou s’ils sont surendettés, par exemple. Il s’agit également d’un compte à vue destiné au paiement du revenu d’intégration sociale ou de toute autre forme d’aide octroyée par les CPAS à des personnes privées (assistance psychologique, judiciaire, médicale ou en matière de règlement de dettes...). Les avantages sont nombreux: gratuité pour le titulaire, impossibilité d’aller en négatif et protection des montants versés sur le compte vis-à-vis du recouvrement d’un éventuel découvert. Ce compte, bien qu’ouvert au nom du bénéficiaire de l’aide et géré exclusivement par ce dernier, ne peut être accordé qu’à la demande du CPAS. Celui-ci le propose si l’enquête sociale laisse apparaître que le bénéficiaire connaît un problème d’endettement. Un des grands avantages de ce compte est qu’il n’est pas stigmatisant. Le titulaire peut s’en servir en grande surface ou à la banque sans que personne ne sache que cette carte émane du CPAS. «Le compte d’aide sociale r...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pierre Jassogne

Pierre Jassogne

Journaliste (social, justice)

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)