Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Bavière : logements dans le coma

Le projet de 600 logements avec commerces et horeca sur le site de l’ancien hôpital de Bavière (Liège) est à l’arrêt depuis fin 2008. Coup dur pour unprojet novateur.

03-09-2010 Alter Échos n° 300

Le projet de 600 logements avec commerces et horeca sur le site de l’ancien hôpital de Bavière est à l’arrêt depuis fin 2008. L’accord de principed’une oxygénothérapie politique pour ranimer un projet novateur est pourtant acquis, et la validité du permis d’urbanisme pour la première phase du chantier aété prolongée d’un an. L’échevin de l’Urbanisme Michel Firket1 (CDH) menace le groupe immobilier hollandais Heijmans propriétaire dusite d’une taxe pour terrain à l’abandon.En décembre 2008, le promoteur anversois Himmos annonçait le gel « temporaire » du projet de six cents logements pour mille cinq cents personnes, aveccommerces, bureaux et horeca, sur le site de 5,3 ha de l’ancien hôpital de Bavière, en Outremeuse à Liège. Mais la SA Himmos, filiale à 100 % du groupeimmobilier hollandais Heijmans, ne s’est pas relevée de la crise financière et immobilière de fin 2008 et s'est désengagée du projet. La friche,déserte depuis le déménagement en 1985 du CHU au Sart-Tilman, abrite depuis septembre 2009 et encore pour un an le chapiteau pour les représentations del’Opéra...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)