Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Le 23 juin, le CESRW1 a rendu un avis (n°A. 530) sur le Code du logement2 qui a, en juillets, été approuvé par le Gouvernement, et qui sera proposé au Parlementwallon à la rentrée.Globalement positif, cet avis émet quelques remarques et questions souvent très précises. On peut citer les suivantes :n la notion de personne à charge, qui permet notamment de calculer les montants plafonds de différentes aides au logement, est limitée aux seuls enfants. Le Conseil demanded'élargir la notion (les conjoints ? cohabitants ?). Le projet n'a pas été modifié dans ce sens. Le Conseil demande aussi une indexation claire de ces montants aucoût de la vie.n le projet crée un "permis de location" en vue d'assainir le marché des garnis meublés. Pour le Conseil, cet instrument va dans un premier temps réduire l'offre delogements bon marché. Il craint de ce fait de voir "certaines catégories de la population" dépourvues de logement, ce qui nécessite un dispositif de préventionspécifique.n le projet définit des procédures par lesquelles des aides au logement peuvent être octroyées à des personnes morales3 (communes, CPAS, sociétés delogements sociaux). "Le Consei...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)