Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Arena-CESRW : davantage de concertation sur la formation professionnelle

Le 13 juin, la ministre Arena a signé avec les partenaires sociaux réunis au sein du Conseil économique et social de la Région wallonne (CESRW) une conventiontripartite sur la formation professionnelle. Ministre, patrons et syndicats wallons s’engagent à plancher ensemble sur trois aspects de la mise en œuvre du nouveau décret surles incitants financiers à la formation des travailleurs (chèques-formation et chèques-adaptation) : la simplification administrative, la promotion et les indicateurs derésultats.

28-07-2005 Alter Échos n° 145

Le 13 juin, la ministre Arena a signé avec les partenaires sociaux réunis au sein du Conseil économique et social de la Région wallonne (CESRW) une conventiontripartite sur la formation professionnelle. Ministre, patrons et syndicats wallons s’engagent à plancher ensemble sur trois aspects de la mise en œuvre du nouveau décret surles incitants financiers à la formation des travailleurs (chèques-formation et chèques-adaptation) : la simplification administrative, la promotion et les indicateurs derésultats.

Cette convention trouve en fait son origine dans la démarche d’actualisation du Contrat d’avenir pour la Wallonie menée début 2002 par le gouvernement.

> Le gouvernement s’engageait sur des objectifs quantitatifs en matière de participation à la formation professionnelle : passer de 4,7 % des travailleurs en 2001 à 7 % en 2004, et de 7,5 % à 11 % des demandeurs d’emploi.

> Le gouvernement rencontrait les acteurs économiques et sociaux de la région pour discuter de partenariats pour la mise en œuvre du Cawa.

Quatre partenariats étaient mis en chantier avec les partenaires sociaux :

> l’ouverture des centres de compétences, notamment au monde de l’enseignement,

> la dynamisation de la formation en alternance,

> la mobilisation des fonds sectoriels,

> et l’investissement dans la formation continuée au niveau interprofessionnel.

La nouvelle convention, même si elle ne porte que sur les chèques-formation et adaptation, se veut le démarrage de ce quatrième partenariat. C’est la raison pourlaquelle, dans la manière dont elle a été rédigée et présentée au public, elle laisse entrevoir une portée plus importante.

> La question des indicateurs en particulier dépasse la seule question de l’utilisation des chèques. Il s’agit de plancher sur des indicateurs applicables àl’ensemble des systèmes de formation wallons, et susceptibles d’en mesurer à la fois la performance et la manière dont les différents acteurs concernésinvestissent dans leur développement. C’est que, si les objectifs sont quantifiés, ministre, syndicats et patrons reconnaissent ne pas disposer de langage commun sur leurtraduction concrète, leur ciblage, etc.

> Cette convention entend bien montrer que la formation est au cœur des préoccupations des partenaires sociaux et de la concertation sociale en Région wallonne.

1. Cabinet Arena, rue Moulin de Meuse 4 à 5100 Namur, tél. : 081 23 47 11, fax : 081 23 47 84.
2. CESRW, rue du Vertbois 13c à 4000 Liège, tél. : 04 232 98 53, fax : 04 232 98 95, site : www.cesrw.be, contact : Bernard Jockin.

Thomas Lemaigre

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)