Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Arena-CESRW : davantage de concertation sur la formation professionnelle

Le 13 juin, la ministre Arena a signé avec les partenaires sociaux réunis au sein du Conseil économique et social de la Région wallonne (CESRW) une conventiontripartite sur la formation professionnelle. Ministre, patrons et syndicats wallons s’engagent à plancher ensemble sur trois aspects de la mise en œuvre du nouveau décret surles incitants financiers à la formation des travailleurs (chèques-formation et chèques-adaptation) : la simplification administrative, la promotion et les indicateurs derésultats.

28-07-2005 Alter Échos n° 145

Le 13 juin, la ministre Arena a signé avec les partenaires sociaux réunis au sein du Conseil économique et social de la Région wallonne (CESRW) une conventiontripartite sur la formation professionnelle. Ministre, patrons et syndicats wallons s’engagent à plancher ensemble sur trois aspects de la mise en œuvre du nouveau décret surles incitants financiers à la formation des travailleurs (chèques-formation et chèques-adaptation) : la simplification administrative, la promotion et les indicateurs derésultats.Cette convention trouve en fait son origine dans la démarche d’actualisation du Contrat d’avenir pour la Wallonie menée début 2002 par le gouvernement.> Le gouvernement s’engageait sur des objectifs quantitatifs en matière de participation à la formation professionnelle : passer de 4,7 % des travailleurs en 2001 à 7% en 2004, et de 7,5 % à 11 % des demandeurs d’emploi.> Le gouvernement rencontrait les acteurs économiques et sociaux de la région pour discuter de partenariats pour la mise en œuvre du Cawa.Quatre partenariats étaient mis en chantier avec les partenaires sociaux :> l’ouverture des centres de compétences, notamment au monde de l’enseignement,> la dynamisatio...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Thomas Lemaigre

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)