Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Petite enfance / Jeunesse

À Huy, un bus pour (re)créer le lien familial

Trimurti Mobile est un Espace rencontre itinérant qui va à la rencontre des familles

13-09-2013 Alter Échos n° 365

Trimurti Mobile1 est un Espace rencontre (ER) itinérant qui va à la rencontre des familles pour permettre à un enfant et l’un de ses parents de créer, de retisser une relation. Un projet pilote qui tente de pallier les problèmes de mobilité de certaines familles.

« L’Espace rencontre a pour objectif de permettre à un enfant de construire ou de conserver un lien avec l’un de ses parents. Ce qui l’aidera dans la construction de son identité, nous explique Anne Thunus, éducatrice spécialisée. Les couples qui divorcent ou se séparent de manière conflictuelle constituent la majorité des situations que nous rencontrons. » L’ER est un lieu d’accueil neutre et sécurisant pour se rencontrer.

Partant du constat qu’une partie de la population n’a pas accès aux ER (NDLR : il n’y en a actuellement qu’un par arrondissement judiciaire, même si la création d’antennes est depuis peu prévue dans ceux de plus de 300 000 habitants), l’ER Trimurti de Huy a lancé un projet pilote afin de toucher les familles éloignées. Communes mal desservies par les transports en commun, manque de moyens, problèmes de mobilité dus à un handicap ou un souci de santé… les raisons de ne pas se déplacer sont légion.

C’est donc un tracteur harnaché d’un semi-remorque qui a été aménagé pour sillonner, trois fois par semaine, les routes de la région. Le bus se déplace jusqu’à une heure de route de son point de départ et deux familles peuvent y être reçues simultanément. Environ dix familles par semaine peuvent aujourd’hui s’y rencontrer. « La grosse différence avec les ER fixes, c’est la proximité des intervenants dans le bus, commente Anne Thunus. Cela peut être mal vécu, mais parfois c’est nécessaire. C’est aux intervenants de mesurer cela. Il y a un jeu de proximité-distance avec lequel il faut composer. »

Lieu de rendez-vous

Lors des premières rencontres, l’enfant et son parent se retrouvent dans le bus, équipé de banquettes aux couleurs vives et d’un tapis de jeu. Les rencontres, d’une heure et demie à deux heures et demie, y sont encadrées : « Avant la rencontre, nous discutons avec le parent “visiteur”, raconte Anne Thunus. Cela lui permet de déposer ses émotions. Quand l’enfant est là, on les laisse au maximum interagir. On reste dans l’observation. Dans certains cas, nous devons intervenir, rassurer, expliquer. Parfois, l’enfant et le parent ne se sont pas vus pendant des années, cela peut prendre du temps pour que les choses se retricotent… » Le jeu, la discussion autour de photos, le partage d’un repas, autant de petits moyens pour que la relation se noue le plus naturellement possible. Un moment est ensuite prévu pour que l’enfant puisse se poser et s’exprimer sur ce que la rencontre a suscité chez lui.

« Quand la dynamique commence à s’améliorer, continue l’éducatrice, on envisage tout doucement des rencontres à l’extérieur. Le bus devient un lieu de rendez-vous. On ne reste donc pas figé dans cet espace clos. » L’ER est conçu comme un service transitoire, qui peut être utilisé le temps nécessaire à la famille pour retrouver les moyens de communiquer.

Lancé début février, le projet pilote est soutenu pour trois ans par le ministère wallon de la Santé, de l’Action sociale et de l’Égalité des chances. Avec en ligne de mire, l’idée de faire des petits, et d’augmenter ainsi la couverture territoriale.

1. Espace rencontre Trimurti Mobile :
– adresse : rue du Parc Industriel, 6 (Allée 2) à 4540 Amay
– tél. : 0490 56 82 80 ou 0490 56 82 81
– courriel : mobile.trimurti@cof.be

En savoir plus

Alter Échos n° 359 du 07.05.2013 : Le Chêne réunit les familles brisées

Marinette Mormont

Marinette Mormont

Coordinatrice web, contact freelances, journaliste (social, santé, logement).

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)