Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur
Citoyenneté

Pierre-Arnaud Perrouty : « À nous d’expliquer que nous ne sommes vraiment pas contre les mesures, mais qu’il y a un cadre à respecter »

«Beaucoup sont prêts à accepter qu’on limite leurs libertés au nom d’une sécurité assez relative», déclarait en mars 2020 Pierre-Arnaud Perrouty, le directeur de la Ligue des droits humains (LDH), à Alter Échos, quelques jours à peine avant le commencement du premier confinement. Aujourd’hui il fait le bilan d’un an de crise sanitaire et de son impact sur les droits humains.