Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Le Forem1 a publié en septembre son rapport statistique d'activité 98. Une grande quantité de chiffres sur son activité et son public, souvent d'une approcherelativement ardue parce que ces chiffres sont rarement replacés dans leur contexte.On y relèvera la stabilité de la position du Forem sur le «marché» du placement des demandeurs d'emploi : les offres reçues satisfaites sont toujoursplutôt des contrats à durée déterminée ou à temps partiel que des contrats normaux (CDI). Et de préférence des emplois aidés que desemplois «présentés par un employeur sans identification d'une mesure d'aide».En 1998, le Forem a reçu 50.805 places vacantes, soit 13% de plus qu'en 97. 70% sont des emplois «flexibles» (non CDI temps plein). 40,9% sont des emplois aidés, soit 20.155parmi lesquels arrivent, dans l'ordre : les stages et contrats de première expérience professionnelle (5.790), les Plans formation insertion (4.801), les Agents contractuelssubventionnés (3.630), les emplois-service (2.579), les PRIME (1.505), les PTP (1.397), etc.Un autre aspect à retenir : une série de données sur des mesures plus récentes comme les Carrefours-formation.Parallèl...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)