Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Jeunesse (Aide à la)

Les droits de l’enfant en difficulté face à la crise

Alter Échos n° 420 23 mars 2016 Marie Jauquet

Il y a peu, la Coordination des ONG pour les droits de l’enfant (CODE) publiait une étude consacrée à l’impact de la crise sur les droits de l’enfant en Belgique: «Sale temps pour les enfants». Le bilan est assez sombre mais refuse de laisser place au pessimisme.Depuis la crise de 2008, de plus en plus de familles plongent dans la précarité. Les mesures d’austérité réduisant les dépenses dans les services publics n’arrangent pas les choses. Parmi les catégories vulnérables, ce sont les enfants les plus touchés. En Belgique, près d’un enfant sur cinq vit dans la pauvreté, c’est-à-dire 424.000 e...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

Il y a peu, la Coordination des ONG pour les droits de l’enfant (CODE) publiait une étude consacrée à l’impact de la crise sur les droits de l’enfant en Belgique: «Sale temps pour les enfants». Le bilan est assez sombre mais refuse de laisser place au pessimisme.Depuis la crise de 2008, de plus en plus de familles plongent dans la précarité. Les mesures d’austérité réduisant les dépenses dans les services publics n’arrangent pas les choses. Parmi les catégories vulnérables, ce sont les enfants les plus touchés. En Belgique, près d’un enfant sur cinq vit dans la pauvreté, c’est-à-dire 424.000 e...

Le contenu de cet article est réservé aux abonnés payants d’Alter Echos. Consultez nos offres d'abonnement ou connectez-vous à l'aide du formulaire de connexion ci-dessous.

A la Une