Alter Echos : Rebondir sur l'innovation sociale L'actualité sociale, avec le décodeur

alterecho-banner-abonnement


  • Loi Peeters : gifle pour les travailleurs?

    Share on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

    La Loi Peeters? «Une législation du travail moderne [qui] permet de mieux concilier travail, famille, soins et formation.» C’est le ministre qui le dit. La perception des syndicats diffère légèrement. 

    Share on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook


single-alter-echos.php

Emploi et formation

Le parent, allié de la réussite

  • 354
  • Par Nathalie San Gil Coello
Share on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Tel qu’il était mis en œuvre en 2011, le soutien scolaire consiste essentiellement en de l’aide aux devoirs et des activités socioculturelles souvent associées. Outre l’aide apportée aux enfants par les associations, une place de plus en plus importante est laissée aux parents, considérés comme des partenaires clés dans la réussite du jeune. Ainsi, 68 % des associations proposent des collaborations fréquentes aux parents et 52 % des associations des activités de soutien à la parentalité. Objectif : sensibiliser les parents à la scolarité de l’enfant.

L’association Entraide Bruxelles1 située à Laeken est l’une des rares à avoir impliqué les parents de manière si concrète. « Au début, nous invitions les parents à accompagner leur enfant de primaire en école de devoirs. Peu disciplinés, nous rencontrions davantage de soucis avec les parents. Ils considéraient l’école de devoirs comme une sorte de groupe de rencontres », raconte Anastasia Papadopoulos, coordinatrice. « Ils souhaitaient soutenir le jeune, mais la majorité d’entre eux ne savait ni lire, ni écrire. » Aujourd’hui Entraide accueille plus de 160 parents en classe d’alphabétisation et 40 enfants à l’école de devoirs. « Les parents y sont toujours invités, mais ils sont peu à venir. »

L’appel à projet de 2010 encourageait les associations à développer des actions abordant le soutien à la parentalité afin de mieux intégrer les parents dans le suivi scolaire, l’éducation et le soutien de leur enfant. Une fois par trimestre, Convergences2, située à Anderlecht, met en place des ateliers sur différents thèmes. « La majorité des parents ne sont pas en mesure de suivre la scolarité du jeune. Nous avons organisé un atelier qui expliquait comment se positionner physiquement face à l’enfant au moment de la réalisation du travail scolaire. Exemples : rester près de lui, favoriser le contact physique, demander à voir le journal de classe, mettre à sa disposition dans une pièce calme, une table et une chaise », explique Irene Piccinelli, administratrice.

Les parents aux devoirs

Le Centre d’action sociale Italien-Université Ouvrière (CASI-UO)3, à 1070 Bruxelles, organise quatre fois par an des journées formatives pour les parents, mais ouvertes à toute la famille. « Nous impliquons les parents dans le choix des thématiques abordées lors de ces journées. Elles sont inspirées de situations réelles quotidiennement rencontrées par eux et nous-mêmes », détaille Teresa Butera, directrice. « Nous avons illustré la problématique du devoir en distribuant des photocopies de devoirs. Les parents ont ainsi découvert les difficultés auxquelles leurs enfants sont confrontés : compréhension de l’énoncé, respect des consignes. » CASI-UO encourage aussi les parents à s’approprier ces journées en s’impliquant dans leur organisation.

Malgré ces activités et contacts réguliers avec la famille, il reste difficile de maintenir le dialogue avec les parents dans la durée.

Share on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook
sidebar fil info
Avec le soutien de
 
  • Agence Alter 57, rue Guillaume Tell – 1060 Bruxelles
  • Téléphone : +32 2 541 85 20
  • © Alter 2014