Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

Un centre d’accueil pour les victimes de violences conjugales au sein de l’hôpital

Ce 11 mai, c’était l’inauguration officielle du centre « Violences conjugales : ça vaut pas l’coup » au Centre hospitalier régional (CHR) Val deSambre à Sambreville1. Ce centre pilote offre aux victimes de violences intrafamiliales un accueil, une orientation et un accompagnement, dans l’anonymat, au cœurmême de l’institution hospitalière.

19-05-2006 Alter Échos n° 208

Ce 11 mai, c’était l’inauguration officielle du centre « Violences conjugales : ça vaut pas l’coup » au Centre hospitalier régional (CHR) Val deSambre à Sambreville1. Ce centre pilote offre aux victimes de violences intrafamiliales un accueil, une orientation et un accompagnement, dans l’anonymat, au cœurmême de l'institution hospitalière.La démarche est originale et pilote puisque l’hôpital offre un espace d’accueil pour les victimes à l’intérieur même de l'institution, tout enleur garantissant sa liberté d’accès, l’anonymat et un service sécurisé et discret. Une accueillante spécialisée y assure une permanence durantles heures de bureau tout en travaillant en étroite collaboration avec le service des urgences et le personnel social de l’hôpital. Depuis le 1er septembre, dateà laquelle s’est ouvert le centre, une cinquantaine de victimes de violences (des femmes pour la plupart) ont pu y recevoir une écoute dans la confidentialité, desinformations, un accompagnement et une aide gratuite et sans conditions, dans le strict respect de leurs desiderata.Travailleuse sociale, Florence (emploi Maribel social) s’est formée spécifiqueme...

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous et accédez à l'intégralité de nos contenus et archives en ligne

Déjà abonné ?

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)