Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

L’Onem a oublié le 24 mars son rapport annuel 99.1 Outre les détails donnés ci-dessous quant à l’activation des allocations de chômage, d’autresdonnées méritent d’être mises en avant.
– Le fait de prendre en compte l’ensemble des personnes indemnisées par l’Onem, pas seulement les chômeurs complets demandeurs d’emploi, relativise ledéséquilibre des dépenses entre Flandre et Wallonie, principalement du fait de la surproportion de prépensionnés au nord du pays.
– On remarque aussi que sur un budget de plus de 240 milliards, près de 105, soit 43,5 % sont consacrés à l’indemnisation des “demandeurs d’emploiinoccupés”.
Bénéficiaires d’allocations versées par l’Onem et leur coût
Dépenses Onem (millions de francs)
Population active
Total
Demandeurs d’emploi inoccupés2
Prépensionnés à temps plein et non demandeurs d’emplois3
Cumul allocations autres revenus et activation 4
Flandre
pers.
2.550.000
170.949
185.375
175.169
coût
126.168
41.027
64.153
21.189
Wallonie
pers.
1.400.000
190.168
87.507
80.949
coût
90.705
49.117
30.512
11.076
Bruxelles
pers.
400.000
56.552
22.775
11.583
coût
25.127
15.355
7.992
1.870
Pays
pers.
4.350.000
417.669
295.657
267.701
coût
242.292
105.499
102.658
34.135
On trouvera aussi dans le rapport de l’Onem des données concernant tous les programmes gérés par l’Office, et un chapitre sur le service d’inspection, lesnouveautés qui y sont apparues en 99 (nouvelle procédure, “déclaration d’intention des services d’inspection”) et les “résultats” de leursactivités.
1 Onem, Direction communication, bd de l’Empereur 7 à 1000 Bruxelles, tél. : 02 515 44 35, fax : 02 515 11 06. Des extraits du rapport sont visibles on-line sur le site webhttp://www.onem.fgov.be
2 Y compris des gens qui ne sont pas indemnisés, comme dans le cas des stages d’attente des jeunes diplômés.
3 Y compris les chômeurs âgés, les dispensés de pointage pour difficultés sociales, études ou activités bénévoles, et les interruptions decarrière à temps plein.
4 Y compris les prépensions et interruptions de carrière à temps partiel, les temps partiels à bas salaires qui bénéficient d’une allocation degarantie de revenu, les chômeurs en formation professionnelle et les chômeurs temporaires.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)