Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Social

Quelle place occupent les entreprises sociales ?

HEC-ULg vient de publier son premier baromètre sur les entreprises sociales. En plein boom, elles représentent 11,6% de l’emploi salarié national. Et sont vouées à renforcer leur rôle, en investissant de nouveaux secteurs.

20-06-2014
Corentin Raets © 2014

Réconcilier activité économique et finalité sociétale… Plus qu’un rêve pieux, c’est bien un mouvement de fond qui s’étend sur la Belgique. Avec plus de 16.500 structures en activité, les entreprises sociales représentent 11,6 % de l’emploi salarié national, soit environ 362.000 équivalents temps plein. C’est ce que met en évidence le premier baromètre HEC-ULg sur les entreprises sociales en Belgique. D’après les experts du secteur, elles s’affirment comme de puissants moteurs de l’économie locale.

Actuellement, les entreprises sociales sont surtout présentes dans les secteurs de la santé et de l’action sociale. Mais leur rôle va se renforcer : elles investiront de nouveaux champs d’activités comme l’agroalimentaire (circuits courts), l’énergie ou encore l’industrie et le commerce. Il ressort aussi de ce Baromètre, que les relations des entreprises sociales avec d’autres types d’opérateurs (pouvoirs publics et entreprises classiques) vont s’accentuer. Plus de la moitié des répondants estiment ainsi que les entreprises sociales pourraient, peu à peu, se substituer aux pouvoirs publics dans la prestation de services d’intérêt général.

Le Baromètre indique, par ailleurs, que dans les entreprises sociales, le taux de croissance en termes d’emplois et du nombre d’entreprises est supérieur à celui du reste de l’économie. En comparaison avec le secteur privé, le rapport hommes/femmes y est inversé en faveur des femmes. Les entreprises sociales se différencient aussi sur le plan du temps de travail : la part des temps partiels y est nettement plus élevée.

Initié par l’Académie des Entrepreneurs Sociaux @HEC-ULg, le Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique s’articule autour de trois grandes rubriques : la première rassemble des articles d’analyse et de fond, la seconde une enquête d’opinion réalisée auprès de quatorze institutions de référence, et la troisième un baromètre quantitatif destiné à dégager les grandes tendances, notamment en termes de secteur d’activité et d’emploi. L’objectif des auteurs est aussi de renforcer la connaissance des entreprises sociales dans le grand public ; montrer que ce modèle d’entreprise est crédible, innovant et viable ; suivre annuellement les grandes évolutions de ce secteur.

 

 

Le document peut être téléchargé sous ce lien :

http://www.academie-es.ulg.ac.be/barometre2014.pdf

 

Rafal Naczyk

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)