Partager par e-mail Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Impression
Focales

«Propriétaires cherchent squatteurs»

4 avril 2018

Avec le vote, l’été dernier, de la loi anti-squat, les squatteurs peuvent désormais  faire de la prison en cas d’occupation d’un lieu sans aucun titre. Si cette disposition vise les marchands de sommeil sans scrupules qui louent un bien qui ne leur appartient pas, elle pénalise aussi celles et ceux qui n’ont d’autre choix que de squatter pour se loger.

Toutefois, les asbl n’ont pas attendu la loi anti-squat pour changer leurs méthodes. Au lieu d’investir les logements au pied-de-biche, l’ouverture se fait par la négociation. Parfois même, ce sont les propriétaires qui viennent chercher les squatteurs pour leurs immeubles.

Reportage à Namur et à Bruxelles. Par Léo Pottier.

Vous préférez lire en ligne? Découvrez ce Focales en long-format web.