Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Le 22 mars, le gouvernement a approuvé deux arrêtés d’application de la loi du 24 décembre 99 qui crée les conventions de 1er emploi. 1
Ces conventions sont en principe destinées aux 18-25 ans porteurs au plus d’un diplôme du secondaire supérieur. La loi stipule que ce groupe peut être élargi, par unmécanisme de deux «cascades» successives, en cas de pénurie de cette catégorie de jeunes au niveau sous-régional. Le principe de l’arrêté est lesuivant : il y a pénurie si le groupe considéré a diminué au moins de 4/5es depuis le 30 septembre de l’année précédente. Des pénuries dequalification sont aussi définies. La ministre de l’Emploi a maintenu ce critère des 4/5es malgré l’opposition du banc patronal qui le juge impraticable et qui veut lepondérer par la disponibilité des chômeurs sur le marché de l’emploi. 2
Un second critère a toutefois été ajouté en réponse à cet argument. Il est repris de la position du Conseil économique et social flamand (VESOC),également relayée par le gouvernement flamand : la seconde «cascade», qui consiste à élargir le recrutement du Plan premier emploi à tous les moins de30 ans en cas de pénurie de moins de 25 ans toutes qualifications confondues, est assouplie. La cascade se déclenche si, pour une convention offerte, il y a moins de deux demandeursd’emploi de moins de 25 ans disponibles.
Un des arrêtés précise aussi une série de modalités pour l’application des conventions dans le secteur public. Nous les détaillerons dès leurpublication au «Moniteur».
1 Cabinet Onkelinx : rue Belliard 51 à 1040 Bruxelles, tél. : 02 233 51 11, fax : 02 230 10 67.
2 Avis n° 1.305 du CNT, 21 mars. CNT : av. de la Joyeuse Entrée 17-21 à 1040 Bruxelles, tél. : 02 233 88 11, e-mail : dufrane@cnt-nar.be site web : http://www.cnt-nar.be

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)