Alter Échosr
L'actualité sociale avec le décodeur

Archives

"Marches européennes : réagir à l'influence de l'Unice"

20-03-2000 Alter Échos n° 71

Le patronat européen organise un grand forum à Bruxelles début juin, le «European business summit». Objectif : «sensibiliser» la Commissioneuropéenne à l’agenda politique patronal en se manifestant sur la place publique. L’Uince 1, organisation généralement discrète, semble entreprendre un tournantstratégique.
Les mouvements de chômeurs entendent ne pas rester absents de ces rapports mouvants entre autorités politiques, patrons, syndicats et opinion publique sur la scèneeuropéenne.
Les marches européennes pour l’emploi 2 et le mouvement Attac 3 sont en train de prendre plusieurs initiatives :
n la rédaction d’un manifeste «Nous accusons» proposant une vision de la responsabilité sociale des employeurs dans laquelle puissent se reconnaître une grandevariété d’acteurs associatifs et militants (allocataires sociaux, consommateurs, syndicats, Nord-Sud, environnementalistes, etc.) ;
n la traduction en français des positions de l’Unice sur l’agenda de la Commission en matières socioéconomiques, textes qui en appellent à un choix pour«l’employabilité» au lieu de la «surprotection de la force de travail» 4 ;
n l’animation de groupes de travail rassemblant des personnes émanant des différents mouvements pour élaborer en commun des argumentaires et des analyses sur cesmatières.
1 Site web de l’Unice, surtout en anglais : http://www.unice.org site web du sommet : http://www.ebsummit.org
2 Marches européennes, rue Potagère 103 à 1210 Bruxelles, tél. : 02 233 35 33.
3 Attac Belgique, tél. : 02 523 98 54, e-mail : danieljf_spoel@compuserve.com
4 Document très instructif (disponible au secrétariat des Marches) dans le sens où, comme le mettait en évidence (le 2 mars) le colloque anniversaire de l’Ires (centre derecherches du département des sciences économiques de l’UCL), la mondialisation de l’économie est au moins autant affaire de concurrence entre les Etats (ou plutôt lescontinents, les grands blocs économiques) sur leurs réglementations sociales et économiques que de concurrence entre grandes entreprises sur les coûts, les prix, lesproduits, etc.

Alter Échos

Pssstt, visiteur, visiteuse du site d'Alter Échos !

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, notamment ceux en lien avec le Covid-19, pour le partage, pour l'intérêt qu'ils représentent pour la collectivité, et pour répondre à notre mission d'éducation permanente. Mais produire une information critique de qualité a un coût. Soutenez-nous ! Abonnez-vous ! Et parlez-en autour de vous.
Profitez de notre offre découverte 19€ pour 3 mois (accès web aux contenus/archives en ligne + édition papier)